Accueil > Actualités > Vous allez commencer une année de césure ? Que faut-il savoir ?

Vous allez commencer une année de césure ? Que faut-il savoir ?

Article rédigé le 29/09/2017 par Anais Tanay | Vie étudiante

| Plus

Désireux de poursuivre une formation ou vous avez décroché un contrat de travail ? L’année de césure est la période idéale pour acquérir des expériences personnelles ou professionnelles pour les étudiants. Qu’est-ce que c’est ? Comment faire pour bien la vivre ? Tout ce qu’il faut savoir…

Qu’est-ce que l’année de césure ?

La période de césure n’est autre qu’une année universitaire pendant laquelle il est possible pour l’étudiant de suspendre temporairement ses études afin d’acquérir une expérience professionnelle et personnelle, de manière autonome ou encore au sein d’un organisme d’accueil en France ou à l’étranger. Cette période débute selon la volonté de l’étudiant s’y engageant.

Par ailleurs, l’année de césure n’influe pas sur l’obtention du diplôme. Synonyme d’indépendance, c’est l’occasion pour l’étudiant de connaître le monde de l’entreprise et de faire un point sur ses perspectives d’avenir.

Comment se déroule la période de césure ?

L’année de césure peut se passer en France ou à l’étranger. Elle peut se dérouler dans le cadre d’un engagement bénévole, d’un service civique, d’un volontariat associatif ou encore d’un contrat de travail. L’étudiant a également le droit de poursuivre une formation durant cette période.

S’il a des projets de création d’entreprise à préparer, la césure sera considérée comme une voie menant vers le statut d’« étudiant entrepreneur ». Les étudiants artistes ou sportifs pourront quant à eux en profiter pour prendre part à des évènements reliés à leurs domaines de compétence.

Bien passer son année de césure

Avant de passer la césure, l’étudiant doit d’abord se questionner sur les bénéfices qu’il pourrait en tirer : Est-ce pour faire un stage, partir pour un séjour à l’étranger ou mener un projet personnel ?

Et surtout il doit préparer ses formalités d'inscription afin de conserver son statut d'étudiant. Il conserve ainsi des avantages liés à ce statut (bourse étudiante si la période de césure consiste en une formation, sécurité sociale étudiante...). L'étudiant doit signer un accord avec son établissement d'origine. Cet accord lui garantit sa réintégration ou son inscription au sein de la formation dans le semestre ou l'année suivant ceux validés par l'étudiant avant la période de césure. Si la période de césure ne relève d'aucun dispositif d'accompagnement de la part de l'établissement, l'étudiant bénéficie d'une exonération totale des droits d'inscription

 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés