Accueil > Actualités > Une nouvelle plate-forme pour les étudiants freelances : Comall

Une nouvelle plate-forme pour les étudiants freelances : Comall

Article rédigé le 25/10/2019 par | Vie étudiante

L’auto-entreprenariat pour les étudiants

Durant leurs études universitaires, nombreux sont les étudiants qui souhaitent gagner de l’argent pour financer leurs études. D’autres ont déjà l’ambition de mettre en pratique ce qu’ils sont en train d’étudier.

L’auto-entreprenariat permet à ces jeunes étudiants de faire leurs premiers pas dans le monde professionnel. Ils découvrent les contraintes et les obligations d’un futur responsable marketing, d’un chef de projet, d’un chef d’entreprise, etc.

Une plateforme vient de voir le jour. Elle s’appelle Comall. Elle a pour but de mettre en contact les entreprises avec ces autoentrepreneurs d’un nouveau genre.

Ce service en ligne se focalise principalement sur les métiers de production de contenus. Il peut s’agir de contenus rédactionnels comme de vidéos ou de visuels. La demande est aussi large que les compétences proposées par les étudiants.

Comall, une plateforme qui met en relation les étudiants et les entreprises

Le fondateur de Comall, Gilles Bellaloum, a fait le pari de faire confiance à la génération « digital native ». Comme il le proclame si bien, les jeunes étudiants actuels sont nés et ont grandi à l’heure du digital. Nombreux sont ceux qui possèdent des compétences et des habiletés très intéressantes pour une entreprise.

Si mettre en relation des étudiants freelance et des entreprises peut sembler peu original, Comall essaye de se démarquer sur la qualité des prestataires ainsi que sur les services proposés.

En effet, la plateforme de jobs en ligne réalise une forte sélection parmi les futurs candidats. En moyenne, 40 à 50 étudiants candidatent chaque jour. Seuls 15% d’entre eux sont retenus, sélectionnés sur des critères stricts.

Cette forte exigence permet à l’application de proposer des profils de qualité, qui répondent aux impératifs du marché.

Comall ne se limite pas à la simple sélection des candidats. Elle met à la disposition de ses meilleurs clients une prestation sur-mesure. Un account manager choisit les étudiants autoentrepreneurs les plus aptes pour réaliser les missions de ces grands comptes. Il accompagne chacun des intervenants dans toutes les étapes de la mission.

Ce service est disponible en version premium. Les entreprises doivent s’acquitter d’un abonnement mensuel compris entre 249 et 1 300 euros.

Comment se rémunère l’application ? Comall prend 15% du montant de chaque mission, directement auprès de l’entreprise.

Quels sont les avantages de Comall ?

Si la plateforme fournit une haute sélectivité aux entreprises, elle les met également en contact avec des jeunes étudiants dynamiques et innovants.

Ces derniers perçoivent le monde de manière différente. Ils sont plus créatifs et audacieux que les générations passées. Cette forte innovation fait souvent défaut dans les entreprises.

Un autre argument qu’avance Comall est l’aspect économique. Faire produire des contenus digitaux par des agences coûte des sommes d’argent importantes.

Faire appel à des étudiants autoentrepreneurs réduit les coûts et permet à ces derniers d’enrichir leur curriculum vitae. Ils ont un premier aperçu du monde professionnel.

En outre, les entreprises présentes sur Comall n’ont pas besoin de perdre leur temps et leur énergie dans des processus de recrutement. Elles n’ont qu’à faire leur choix parmi les nombreux candidats. Ces derniers affichent dans leur profil leurs compétences ainsi que leurs expériences.

Si le fondateur de Comall privilégie un public étudiant, il ne ferme pas la porte à l’évolution naturelle de la plateforme. En effet, la totalité des prestataires présents deviendront de futurs professionnels. Pourquoi ne pas continuer l’aventure avec eux ?

Cet article vous a-t-il été utile ? Déposez un avis
À LIRE AUSSI