Accueil > Actualités > Tout ce qu’il faut savoir sur le V.I.E à l’étranger

VIE à l'étranger : tout ce qu'il faut savoir

Article rédigé le 19/01/2023 par

Grâce au V.I.E (Volontariat International en Entreprise) à l’étranger, lancez votre carrière avec une expérience professionnelle exceptionnelle. Ces emplois faits pour les étudiants vous permettent de vous installer partout dans le monde tout en bénéficiant d’un contrat encadré. Vous vous posez des questions sur le V.I.E à l’étranger ? Nous vous donnons toutes les réponses.

Qu’est-ce que le V.I.E à l’étranger ?

Le V.I.E est un service civique à l’étranger. Les missions proposées peuvent concerner la culture, l’environnement ou le secteur humanitaire. Il existe 3 types d’employeurs possibles :

  • Une entreprise française installée à l’étranger.
  • Une entreprise étrangère ayant un partenariat avec une société française.
  • Un organisme collaborant avec la France. Le V.I.E à l’étranger portera alors sur une mission de coopération économique.

Start-ups, PME, ETI, grands groupes et organismes publics font partie des 2 000 recruteurs répartis dans le monde entier. Plus de 120 pays pourront vous accueillir. Europe, Afrique, Océanie, Asie ou Amérique (Nord et Sud) sont représentées. Vous devrez donc choisir votre V.I.E à l’étranger en fonction de la mission recherchée mais aussi de la culture du pays d’accueil. À la fin de votre volontariat, un certificat d’accomplissement vous est délivré.

Le V.I.E à l’étranger dans le détail

Les dispositions des contrats de V.I.E à l’étranger sont très précises.

La durée

Le contrat de volontariat peut durer entre 6 et 24 mois. Il doit ainsi comprendre un minimum de 183 jours annuels à l’étranger.

La rémunération

Une indemnité fixe mensuelle de 749,33 € vous sera versée. Elle n’est soumise ni à l’impôt sur le revenu, ni à la CSG ou à la CRDS. Selon le pays de mission, une somme supplémentaire vous est versée.

À titre d’exemple, l’indemnité complémentaire est de 3 177,76 € pour un V.I.E à New York dans le quartier de Downtown. Elle est de 1 354,59 € en Italie, 1 938,03 € en Australie, 1 382,61 € en Afrique du Sud ou 1 536,14 € au Vietnam. Le montant est réévalué tous les 3 mois pour suivre les fluctuations du taux de change et du coût de la vie.

Le statut

Durant votre V.I.E à l’étranger, vous êtes sous l’autorité de l’ambassade de France de votre pays d’accueil.

Les congés

Votre mission vous permet de cumuler 2,5 jours de vacances par mois travaillés. Des dispositions sont prévues pour vous accorder des congés exceptionnels en cas d’événements familiaux.

La santé

En travaillant à l’étranger, vous ne pouvez plus bénéficier de la Sécurité sociale. Ne vous inquiétez pas, vous conservez une couverture maladie dont le coût est pris en charge. Un assureur privé est mandaté pour prendre en charge vos dépenses de santé comme le fait la Sécurité sociale.

La retraite

Vous n’êtes qu’aux prémices de votre carrière mais c’est un critère très important à prendre en compte. Votre expérience de V.I.E à l’étranger sera prise en compte pour le calcul de votre retraite.

Quelles sont les conditions à respecter pour un V.I.E à l’étranger ?

Avant de constituer votre dossier pour un V.I.E à l’étranger, assurez-vous de respecter ces 4 conditions :

  • Être âgé de 18 à 28 ans au moment de votre inscription. Vous ne pourrez partir en mission que jusqu’au jour de votre 29e anniversaire.
  • Avoir la nationalité française ou celle d’un pays de l’Espace Économique Européen.
  • Avoir fait votre journée de défense et de citoyenneté.
  • Ne pas être privé de vos droits civiques (votre casier judiciaire doit être vierge et vous devez jouir de votre droit de vote).

Vérifiez également les mesures sanitaires relatives à la Covid-19 dans le pays que vous visez afin de vous assurer que vous répondez à leurs exigences. Selon les missions, certaines compétences supplémentaires pourront vous être demandées comme une connaissance de la langue ou une certaine expérience professionnelle.

Comment s’inscrire à un V.I.E à l’étranger ?

Pour obtenir un V.I.E à l’étranger, vous devez vous inscrire sur le site dédié de Business France. Préparez votre CV et n’oubliez pas d’y faire figurer votre numéro identifiant défense (NID). Vous pouvez ensuite créer votre espace personnel protégé par un mot de passe. Un numéro de dossier avec un V suivi de 9 chiffres vous sera attribué. Conservez-le précieusement, il vous servira pour vos démarches ultérieures. Vous pouvez désormais accéder aux offres de V.I.E à l’étranger.

Faire la différence pour obtenir une mission de V.I.E

L’outil de recherche du site de Business France vous permet de trier les offres en fonction de différents critères :

  • La localisation ;
  • Le métier ;
  • La durée ;
  • Le niveau d’études ;
  • La taille de l’entreprise ;
  • Le secteur.

Lorsqu’une offre vous plait, vous pouvez envoyer votre CV et votre lettre de motivation. La concurrence est rude, faites tout pour vous démarquer. Votre CV doit être retouché à chaque candidature afin de cibler précisément la mission que vous souhaitez décrocher. De même, personnalisez chaque lettre de motivation. Centrez votre argumentation sur la mission et montrez que vous répondez à toutes les attentes du recruteur. Ce courrier doit refléter votre personnalité et votre passion. Veillez aussi à compléter votre profil en ligne. Cela peut prendre du temps mais c’est un investissement indispensable pour vous faire remarquer par les recruteurs.

Lorsqu’un entretien est prévu, préparez-le ! Renseignez-vous plus précisément sur l’entreprise, son implantation dans le pays d’accueil, sa concurrence et ses enjeux. Si vous ne pouvez pas maîtriser les questions posées par le recruteur, vous avez la possibilité de vous préparer pour un premier contact impactant. Répétez votre pitch et n’oubliez pas que vous pouvez, vous aussi, poser des questions à votre futur employeur. 

Le V.I.E à l’étranger est une formidable opportunité. Vous pouvez lancer votre carrière professionnelle tout en vous installant durablement dans un autre pays.  Le processus peut être long mais vous avez 10 ans pour devenir volontaire, n’hésitez pas à tenter votre chance 

Cet article vous a-t-il été utile ? Déposez un avis
À LIRE AUSSI
manage cookies