Accueil > Actualités > Toujours à la recherche d’un logement étudiant ? Quelques pistes pour éviter les pièges

Toujours à la recherche d’un logement étudiant ? Quelques pistes pour éviter les pièges

Article rédigé le 17/09/2017 par Anais Tanay | Logement étudiant

| Plus

Pour toutes sortes de raisons, il y a toujours des étudiants retardataires qui n’ont pas pu réserver leur logement étudiant. Si vous en faites partie et qu’il ne vous reste plus que peu de temps avant la rentrée, comment éviter les pièges pour trouver un logement en dernière minute ? Apprenez à détecter les arnaques.

Filer devant les marchands de liste

Les marchands de listes font partie des pièges les plus connus. En général, ce sont des arnaqueurs qui fournissent aux étudiants retardataires une liste personnalisée de logements. Il faut noter qu'elle n’est pas fiable, car la disponibilité des appartements n’a pas été vérifiée. Les annonces présentées ne sont qu’une compilation que vous aurez pu trouver par vous-même sans dépenser un sou. Pour éviter cette escroquerie, consultez uniquement les sites internet fiables et spécialisés comme location-etudiant.fr ou encore studylogement.fr proposant des logements étudiants sélectionnés et vérifiés.

Éviter le versement d’acomptes avant signature du bail

Cette procédure est assez courante, mais les étudiants à la recherche de logements pourront facilement la détecter. Les arnaqueurs mettent en ligne des habitations inexistantes installées dans un quartier de rêve avec un loyer attrayant. Les échanges se déroulent la plupart du temps par e-mails. Le propriétaire prétend habiter loin et qu’il a déjà fait face à de mauvais payeurs. Il demande alors un mandat cash qu’il ne faudra absolument pas payer. La procédure est simple et claire : visiter, signer, payer.

Faire le bon choix

Avant la visite de l’appartement, l’étudiant devrait s’assurer qu’il est au bon prix. Pour ce faire, il est nécessaire de consulter l’encadrement légal des loyers. La vérification du prix du logement est une étape importante. Le coût devrait être dans la moyenne par rapport au marché. L’étudiant doit prendre en compte les avis des anciens locataires pour éviter les surprises.

Vérifier le contrat de bail ou le contrat de location

Enfin, une fois le logement trouvé, l'étudiant doit toujours vérifier le contrat de bail ou le contrat de location avant de le signer.  Le contrat de location doit obligatoirement contenir :

- le nom et le domicile du propriétaire ainsi que le nom du ou des locataires,

- la date de prise d’effet et la durée du bail,

- la mention « bail d’habitation »,

- la description du logement (maison, appartement, nombre de pièce, surface habitable,…) et de ses équipements,

- la nature et le montant des travaux effectués dans le logement depuis le dernier contrat,

- le montant du loyer et le mode de règlement,

- le montant du dernier loyer acquitté par le précédent locataire,

- le montant du dépôt de garantie.

 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés