Accueil > Actualités > Saint-Étienne : ville étudiante tournée vers l’avenir

Saint-Étienne : ville étudiante tournée vers l’avenir

Article rédigé le 23/08/2017 par Léa Collin | Les meilleures villes étudiantes

| Plus

L’effectif étudiant de Saint Étienne connaît une hausse fulgurante depuis plus de 10 ans. Le meilleur argument de la préfecture du département de la Loire pour attirer les jeunes en formation ? Des coûts du logement étudiant à Saint-Étienne qui défient ceux des autres villes universitaires de la région Auvergne-Rhône-Alpes comme Grenoble ou Lyon. Dans les 8 résidences étudiantes à Saint-Étienne, comme dans le parc privé, le loyer moyen pour un logement une-pièce est inférieur à 350 €.

Marché locatif de petits logements hyperactif

Les logements une-pièce prédominent le marché locatif à Saint-Étienne, en raison de leur loyer médian abordable. Pour la location d’un studio d’environ 25 m² comprenant une pièce multifonctionnelle (chambre/cuisine) et une salle d’eau (toilettes incluses ou séparées) ou celle d’un appartement T1 de 30 m² disposant d’une pièce principale séparée de la cuisine et de la salle de bains, l’étudiant débourse en moyenne 330 €.

Les appartements T2 sont les biens les plus loués après les une pièce. Cela s’explique également par le loyer moyen qui se situe à 419 € pour une surface de 35 à 55 m².  Idéal pour les couples ou les étudiants souhaitant disposer d’un plus grand espace de vie, le T2 est composé de deux pièces de vie indépendantes de la cuisine et des sanitaires. À titre comparatif, un deux pièces est loué en moyenne 580 € à Grenoble et 641 € à Lyon.

Colocation : une forte demande d’appartements T3

Les appartements T3 séduisent les étudiants décidés à vivre l’aventure d’une colocation à deux ou à trois. La configuration spécifique de ces appartements offre en effet plusieurs possibilités puisqu’ils disposent de trois pièces aménageables en 1 séjour/2 chambres ou en 3 chambres, une cuisine cloisonnée et des sanitaires privatifs, pour une surface totale comprise entre 60 et 75 m². Confort, espace et économie sont donc au rendez-vous puisque la mensualité médiane s’élevant à 419 € est divisée par deux ou trois.

Vie étudiante à Saint Étienne

Si les 23 500 étudiants stéphanois se plaisent autant dans leur ville, c’est parce que les formations supérieures en nombre et le logement accessible sont renchéris par un paysage urbain en métamorphose (Cité du design, espaces verts, réaménagement du cœur de ville, stades et parcs sportifs) et des commodités essentielles (hôpitaux, centres commerciaux, aéroport, tramway, TER, bus, vélos en libre-service) et une offre culturelle richissime (opéra, musées, théâtres, festivals).  

 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés