Accueil > Actualités > Quels types de logement existe-t-il ? Comment les trouver ?

Quels types de logement existe-t-il ? Comment les trouver ?

Article rédigé le 10/06/2016 par | Les différents types de location

À chaque rentrée universitaire, le sujet du logement préoccupe les étudiants, mais aussi leurs parents. Où se loger ? Dans quel type d’environnement ? Comment se loger dans les villes universitaires les plus populaires ? Heureusement qu'en France, vous avez un large choix de logements étudiants adaptés à votre budgets et plus ou moins facile à trouver.

Se loger dans les résidences Crous : un bon plan étudiant

Si vous voulez commencer une année universitaire dans de bonne condition, essayez de trouver une chambre universitaire dans votre région. Comme avantage, le loyer mensuel se situe à 200 euros en moyenne sur tout le territoire. Bien sûr, vous pouvez choisir entre une chambre équipée, un appartement T1 ou T2, un duplex, ou encore un studio. Pour y avoir accès, il faudra vous adresser au Crous de votre région.

S’installer dans une résidence étudiante avec services, une alternative de confort

Sachant que le nombre de places est limité au CROUS, les résidences étudiantes privées constituent une solution intermédiaire. Gérées par des groupes privés, ces résidences privilégient les services aux résidants moyennant un loyer minimum de 450 euros, en fonction de la région d’installation. En ce moment, plusieurs offres d’habitat sont proposées dans le secteur par différents services comme studylogement.fr.

Mettre ses études sur de bons rails en optant pour un habitat privé

Ce sont surtout des résidences proposant à la location des chambres ou des studios situés dans un parc privé. Dans ce type de logement, vous êtes totalement chez vous sans contrainte particulière. Cher à plus de 300 euros par mois le loyer, vous êtes également contraint de payer des frais d’agence plafonnée par la loi Alur. Et compte tenu des exigences des propriétaires, la recherche de ce type de logement peut vite devenir un parcours du combattant. L'idéal étant de parcourir les annonces de l’Anil, ou Studylogement.fr ou du Club étudiant O.S.E.

Tenter une expérience de l’autonomie chez un habitant

Vivre chez l'habitant aura deux avantages : un loyer modique et un confort au beau fixe. Les chambres chez l’habitant sont nombreuses et vous disposez de différentes structures et sites spécialisés qui peuvent vous donner des renseignements précis sur le type de logement que vous recherchez. Coté tarif, il faut compter en moyenne 312 euros pour se loger chez un particulier. Si l'aventure vous tente, sachez que vous jouissez de certains droits et vous devrez également honorer certains devoirs prévus par la législation et contrôlés par l’Anil.

Essayer des types logements originaux

Quand on est étudiant, nos exigences ne sont pas aussi élevées que pour un locataire conventionnel. Les conteneurs et les maisons de jardins offrent alors des alternatives aussi acceptables qu'insolites. Dans la « Cité A Docks » de la ville du Havre par exemple, comptez 24m2 de surface habitable en conteneur, pour moins de 330 € par mois. S’inscrivant toujours dans le même registre que les chambres chez l'habitant, les maisons de jardins offrent plus d’intimité. Et si vous avez le sens de la cohabitation, pourquoi ne pas tenter la colocation intergénérationnelle ? Partager un logement entre étudiants revient à faire des économies, dans une ambiance agréable ! 

Cet article vous a-t-il été utile ? Déposez un avis
À LIRE AUSSI