Accueil > Actualités > Quelle assurance habitation en colocation ?

Quelle assurance habitation en colocation ?

Article rédigé le 20/02/2014 par | Colocation

Vous pensez louer un logement en colocation ? Découvrez quelles sont vos obligations en matière d’assurance locative. 

 

L’obligation d’assurance

Si souscrire une assurance multirisque habitation est obligatoire lorsqu'on est locataire, la règle vaut également pour les colocations. Non seulement le logement en colocation doit être assuré mais les colocataires doivent comme pour un bail classique fournir une attestation d’assurance au bailleur, sous peine de résiliation du bail.

 

Quelles garanties ?

L’assurance habitation peut comporter différentes garanties :

  • La garantie risques locatifs est la seule obligatoire ; elle permet de protéger les biens du propriétaire contre les risques locatifs d’incendie, explosion, vol et vandalisme, bris de glace, ou dégâts des eaux et de l’indemniser en cas de dommage.
  • La garantie « recours des voisins et des tiers », facultative mais conseillée, est souvent proposée avec la garantie risques locatifs ; elle permet de prendre en charge les dommages matériels que vous causez à vos voisins, par exemple dans le cas d’un dégât des eaux.
  • La garantie « incendie, explosion, dégâts des eaux, vol » pour les biens matériels des colocataires, qui peut également couvrir les objets de valeur et les embellissements réalisés.
  • La garantie responsabilité civile : qui couvre les dommages corporels et matériels causés à des tiers par les occupants du logement dans le cadre de la vie privée.

 

Un assuré ou plusieurs ?

Chaque colocataire peut souscrire sa propre assurance habitation. Pour autant, cette solution présente l’inconvénient d’être complexe en cas de sinistre ou de litige, notamment si les assureurs sont différents.

L’alternative est un contrat unique pour l’ensemble des colocataires, à condition que chacun d’entre eux soit désigné au contrat. En effet si un seul colocataire assure le logement sans nommer les autres, leur responsabilité pourra être retenue, sans possibilité de dédommagement.

Un contrat d'assurance multirisque co-signé par chacun des occupants permet d’éviter tout problème ; il nécessite toutefois la signature d’un avenant à chaque changement de colocataire.

 

A savoir : en principe le fait d’être en colocation ne doit pas faire augmenter votre prime d’assurance multirisque habitation. Dans le cas inverse, demandez des explications à votre assureur et faites jouer la concurrence.

 

 

Plus d’infos sur : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F21478.xhtml

Cet article vous a-t-il été utile ? Déposez un avis
À LIRE AUSSI