Accueil > Actualités > Quel budget prévoir pour louer un logement?

Bien évaluer son budget avant de louer un appartement

Article rédigé le 04/12/2013 par Léa Collin | Conseils

| Plus

 La première étape de la recherche d’un logement commence par la définition du budget nécessaire à son obtention. Et celui-ci peut vous réserver des surprises car son coût est loin de se borner au seul loyer. Trois catégories de dépenses doivent être prises en compte pour le calculer : celles liées à l’entrée dans le logement, celles à acquitter chaque mois et celles dues annuellement. 

 
Les frais à l’installation
Si le dépôt de garantie et le premier loyer constituent le principal des frais d’installation, il faut aussi compter avec :
- les frais d’agence, 
- les dépenses liées au déménagement (location de véhicule, achat de cartons), 
- les frais de raccordement et d’ouverture de compteurs de gaz, électricité et d’eau,
- les frais d’accès au réseau téléphonique ou à internet,
- les dépenses pour équiper et meubler a minima le logement. 
 
 

Les frais mensuels
Mensuellement, le budget à prévoir ne se limite pas non plus au montant du loyer. De nombreux autres frais viennent renchérir chaque mois le coût du logement. Une partie d’entre eux sont intégrés dans la provision pour charges pour laquelle le propriétaire doit ensuite établir une régularisation annuelle. 
 
L’avance sur charges comprend généralement :
- l’eau froide, 
- le ménage des parties communes 
- l’entretien et réparations des parties communes, y compris ascenseur
- l’entretien des espaces verts 
- parfois la taxe d’ordure ménagère. 
 
A ces frais s’ajoutent les dépenses de consommables : 
- électricité, 
- gaz 
- fournisseurs d’accès en matière de téléphonie et d’internet.
 
 

Les frais annuels
Même s’ils n’interviennent qu’une fois dans l’année, certains frais méritent d’être anticipés et provisionnés pour ne pas déséquilibrer votre budget : 
- la taxe d’habitation payable en novembre et qui s’applique à votre lieu de résidence au 1er janvier de l’année, même si vous avez déménagé entre-temps 
- la TOM ou « Taxe d’enlèvement des Ordures Ménagères » qui peut être intégrée par le propriétaire aux charges locatives mensuelles
- l’entretien des chaudières et conduits de cheminée pour lequel vous devez fournir un justificatif à votre propriétaire
- l’assurance locative obligatoire, pour laquelle vous avez la possibilité de vous faire mensualiser afin de répartir cette charge sur l’ensemble de l’année. 
 
Une fois l’ensemble de ces frais ajoutés, le coût total d’un logement revient mensuellement à près de 2 fois le montant du loyer : une donnée à prendre en compte avant de signer votre bail.
 
 

Voici un exemple des frais pour un loyer charges comprises de 400€
 
 
A l'installation :
  • Dépôt de garantie : 800 € (2 mois hors charges)
  • Charges : 40 €
  • 1er mois de loyer : 440 € charges comprises
  • Frais d’agence : 350 €
  • Assurance habitation : 70 €
  • Location véhicule pour le déménagement : 100 €
  • Achat divers, mobilier, électroménager etc.: 450 €
  Sur 12 mois :
  • Installation : 2250 €
  • Taxe d’habitation : 120 €
  • Taxe ménagère : 30 €
  • Electricité : 210 €
  • 11 mois de loyer : 4840 €

  Le coût total de l’installation s’élève à 2250 €

  Total pour l’année : 7450 €

 
 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés