Accueil > Actualités > Prêt immobilier : tout savoir

Prêt immobilier : tout savoir

Article rédigé le 18/12/2019 par | Brand content

Prêt immobilier : tout savoir

Pour obtenir un prêt immobilier, plusieurs éléments sont pris en compte par les banques. Et en tant qu’investissement, le prêt immobilier peut contenir des pièges qui vous seront difficiles à déceler. C’est pour cela qu’il est important de maîtriser le déroulement d’un prêt immobilier pour ne pas avoir à regretter son choix après.

Qu’est-ce que le prêt immobilier ?

Un prêt immobilier est un emprunt qui sert à financer de façon totale ou partielle l’achat d’un bien immobilier (appartement ou terrain) ou une construction. Même les crédits garantis par une hypothèque constituent un prêt immobilier.

Bien qu’il ne soit pas facile de l’obtenir, il n’est pas non plus difficile si vous avez quelques notions sur le déroulement du prêt. Nous vous proposons dans cet article les différentes étapes à suivre lorsque vous cherchez à obtenir un prêt immobilier.

Comment faire un prêt immobilier ?

Avec des taux d’intérêt plutôt bas, le prêt immobilier est devenu l’un des crédits les plus sollicités. Ce financement expressément dédié à l’acquisition de biens immobiliers n’est accordé que sous certaines conditions. Comprendre le fonctionnement du prêt immobilier et connaître les conditions d’accès à ce crédit apporteront toutes les réponses nécessaires pour ceux souhaitant savoir comment faire un prêt immobilier.

Avoir un bon dossier avant de faire un prêt immobilier

Le prêt immobilier n’est pas un crédit comme les autres. Il est relativement plus contraignant autant pour celui qui emprunte que pour la banque. En effet, le crédit immobilier porte ordinairement sur une forte somme d’argent. C’est pourquoi la durée de remboursement s’étend sur plusieurs dizaines d'années. Aussi bien le montant prêté que la durée du prêt dépendent de la capacité de remboursement de la personne qui emprunte.

Pour faire un prêt immobilier, il faut avoir un dossier de prêt solide. Le dossier pour un prêt immobilier est constitué de plusieurs justificatifs permettant à la banque de savoir si vous êtes en mesure de rembourser le prêt que vous demandez. Ce dossier est constitué de documents tels que :

  • Vos relevés bancaires ;
  • Votre contrat de travail ;
  • Vos fiches de paies ;
  • Vos justificatifs de revenus autres que le salaire.

Avec les relevés de compte, la banque vérifiera donc si vous gérez bien votre argent, si vous savez épargner ou si vos comptes sont à découvert, et ce, sur plusieurs mois. Vérifier vos comptes permet de prouver à votre banquier que vous serez en mesure de payer les mensualités de votre prêt immobilier, surtout si vous avez un autre prêt en cours.

Fournir un CDI est important lorsque vous demandez un crédit. Cela prouvera que vous avez des revenus réguliers et que vous pourrez rembourser le prêt immobilier tout le temps que cela durera. Ce qui est moins évident si vous avez un CDD.

Si la banque exige vos fiches de paie, c’est pour s’assurer que vous gagnez assez pour vous permettre un prêt immobilier. En d’autres termes, le banquier vérifiera votre taux d’endettement. Vos revenus doivent être suffisants pour vous permettre de rembourser les mensualités sans affecter votre niveau de vie.

Il suffit de faire une simulation de prêt immobilier pour savoir si, sur la base de votre situation financière et professionnelle actuelle, il vous est possible d’en faire un qui se déroulera sans accroc.

Prêt immobilier avec ou sans apport

Dans un prêt immobilier, la question du taux d’intérêt est cruciale. C’est ce taux qui détermine le coût de votre prêt immobilier. Plusieurs facteurs influencent la valeur de ce taux, dont :

  • L’état du marché immobilier (tendance de l’offre et de la demande) ;
  • L’établissement bancaire que vous avez choisi ;
  • La durée du prêt.

Le plus important facteur de variation du taux d’intérêt demeure la nature du prêt immobilier auquel vous souscrivez. En effet, vous devez savoir qu’il existe d’une part le prêt immobilier avec apport et d’autre part le prêt immobilier sans apport.

Dans le premier cas, la banque finance le montant nécessaire à l’acquisition du bien et vous vous acquittez des frais annexes à savoir frais de dossier, frais notariaux, assurance, etc. C’est l’option que choisissent la plupart des emprunteurs parce que cela leur permet de bénéficier d’un taux d’intérêt assez bas.

Dans le second cas, la banque finance la totalité du prêt y compris les frais annexes. Le taux d’intérêt est généralement bien plus élevé parce que la banque prend plus de risques. Le montant du prêt est plus important dans ce cas. Cette option est surtout à privilégier lorsque vous faites un prêt hypothécaire ou lorsque le prêt immobilier servira à investir en défiscalisation pour profiter d’une optimisation fiscale.

Les étapes du déroulement d’un prêt immobilier

1 - Solliciter plusieurs banques

Avec la multitude de banques qui existent actuellement, il est plus facile de faire jouer la concurrence afin d’obtenir un prêt immobilier moins onéreux. Toutefois, phase de tournée dans les banques peut s’avérer longue et parfois difficile. Faites dans ce cas appel à un courtier. Il se chargera de trouver pour vous les meilleures conditions de financement. Il existe également des sites comparateurs de crédit immobilier en ligne qui vous permettent d’envoyer en quelques clics vos dossiers dans plusieurs banques.

2 - Monter un dossier

Après avoir sélectionné la banque qui vous offre les meilleures conditions de financement, il vous faut maintenant ici monter un dossier qui sera envoyé à la banque pour la souscription au prêt. Voici quelques informations qui doivent faire partie du dossier :

  • Avis d’imposition sur le revenu ;
  • Fiche de salaire ;
  • Apport personnel ;
  • Garanties ;
  • Justificatif de domicile ;
  • Compromis de vente ;
  • Relevés de banque.

Lorsque la banque propose un prêt intéressant, il est important de domicilier la totalité ou une partie de vos revenus sur un compte chez elle. Procédez donc à l’ouverture d’un compte.

3 - Accord de principe de la banque

Après analyse de votre dossier, la banque vous fait parvenir son accord de principe comportant un tableau d’amortissement, le montant total du prêt, le taux du prêt ; etc. IL vous revient d’envoyer l’accord de principe au vendeur et notaire dans le délai imparti. Par contre, en cas de refus, la banque vous délivrera une attestation de refus. Ce qui vous permettra de récupérer les fonds versés à la signature du compromis de vente.

4 - La lecture de l’offre de prêt officielle

L’offre de prêt officielle est adressée par la banque prêteuse à son client ainsi qu’aux personnes se portant cautions. Il est donc important de la lire correctement afin de comprendre chaque ligne. Si vous éprouvez des difficultés, faites appel à un courtier pour ne pas faire des erreurs préjudiciables. Après un délai de 30 jours, la banque vous fera parvenir ses nouvelles conditions.

5 - Acceptation et renvoi de l’offre

Vous êtes libre d’accepter ou de refuser l’offre de la banque. C’est pour cela qu’on vous accorde un délai légal de 10 jours. Après signature et renvoi de l’offre de prêt, l’emprunteur s’engage à rembourser sa dette à la banque. Quant à la banque, elle ne peut plus revenir sur l’acceptation du crédit ni sur les conditions. Cependant, si vous refusez l’offre, aucuns frais ne vous seront demandés.

6 - Le déblocage des fonds

Les étapes de déroulement du prêt immobilier s’achèvent au déblocage du fonds de financement à la banque. Les fonds sont débloqués sur le compte détenu par le notaire quelques jours avant la signature de l’acte authentique.

Cet article vous a-t-il été utile ? Déposez un avis
À LIRE AUSSI
f