Accueil > Actualités > Pas d’augmentation des frais d’inscription pour la rentrée universitaire!

Pas d’augmentation des frais d’inscription pour la rentrée universitaire!

Article rédigé le 25/09/2017 par Anais Tanay | Vie étudiante

| Plus

Sécurité sociale étudiante, loyers, transports en augmentation et APL en baisse, la vie étudiante s’annonce chère pour l’année universitaire 2017-2018. Seul soulagement pour les jeunes en formation, les frais d’inscription pour la rentrée restent inchangés. Pour s’inscrire à la fac, ils n’auront pas à débourser un seul centime de plus qu’en 2016. De même pour les tickets de resto U : un repas coûte toujours 3,25 €.

Aucune hausse de frais pour les établissements supérieurs

Les étudiants avaient redouté une hausse générale de la vie étudiante, mais heureusement les frais à payer pour s’inscrire à l’université restent le même pour cette nouvelle année universitaire. Les tarifs appliqués aux établissements qui dépendent du Ministère de l’Enseignement Supérieur sont les mêmes que ceux de 2016. Toutefois, un étudiant en double cursus dans un même établissement paiera l’une des formations plein tarif et la seconde tarif réduit. Les inscriptions en licence, master et doctorat coûtant respectivement 184 €, 256 € et 391 €.

Soulagement pour les étudiants et les syndicats étudiants

Réel soulagement pour les étudiants et les syndicats étudiants qui sont déjà très préoccupés par la diminution de l’APL, qui baisseront de 5 € à partir du  mois d’octobre 2017, mais aussi par la hausse du coût général de la vie étudiante : les loyers, les abonnements de transports ainsi que les tarifs de Sécurité sociale étudiante ont augmenté. Même si cette hausse est inévitable, les étudiants sont ravis que les tarifs des restaurants universitaires ne changent pas. Le ticket reste en effet à 3,25 €, avec un menu complet : entrée, plat et dessert.

Étudiants boursiers exonérés

La situation reste également inchangée pour les étudiants bénéficiaires d’une bourse sur critères sociaux (BCS) qui sont exonérés, selon certaines conditions, de tout ou partie des frais d’inscription. Pour bénéficier d’une subvention de 1009 € à 5551 € (selon le revenu de vos parents et le nombre d’enfants dont ils ont la charge) ainsi que de l’exonération des frais d’inscription, il faut avoir vérifié son éligibilité et effectué une demande dans le cadre du Dossier Social Etudiant avant le 31 mai dernier, auprès du CROUS.

 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés