Accueil > Actualités > Mobili-jeune

Mobili-jeune

Article rédigé le 19/02/2017 par Léa Collin | Aides au logement

| Plus

Le problème de l’accès et de la conservation du logement est commun à tous les étudiants, qu’ils suivent un cursus académique ou non. Pour le cas des étudiants en alternance, il existe une aide au logement spécifique proposée par Action Logement : Mobili-Jeune.

Une aide pour accéder au logement

Mobili-jeune est un dispositif mis en place par Action Logement afin d’aider les alternants à se loger convenablement pour toute la durée de leur formation, dès lors que celle-ci n’excède pas 36 mois. Plus concrètement, il s’agit d’une subvention commençant à 10 € et plafonnée à 100 € par mois, servant à couvrir une partie du loyer et des charges locatives. Son versement se fait tous les trimestres, à raison de 3 échéances à la fois, jusqu’à ce qu’elle soit épuisée.

La Mobili-Jeune qui permet à l’étudiant professionnel de conserver son logement, peut être cumulée avec d’autres aides d’Action Logement comme la garantie Visale ou l’avance Loca-Pass, ainsi que les allocations fournies par la CAF, tout particulièrement si la personne éprouve des difficultés à accéder au logement en raisons des frais (dépôt de garantie et caution) réclamés par le propriétaire pour la signature du bail.

Quelles sont les critères d’éligibilité ?

Cette aide est réservée à un certain type d’étudiants et son attribution est soumise à des conditions. Sont éligibles les jeunes de moins de 30 ans suivant une formation en alternance et disposant à ce titre d’un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage signé par une entreprise non agricole du secteur privé. Par ailleurs, la rémunération mentionnée sur le contrat ne doit pas dépasser le SMIC mensuel brut, à savoir 1480,27 €.

En outre, le logement que le demandeur souhaite louer doit faire l’objet d’un bail s’il s’agit d’une location classique (studio ou appartement privé, résidence étudiante privée avec services…), d’un avenant au bail s’il s’agit d’une colocation, ou d’une convention d’occupation s’il opte pour un foyer ou une résidence sociale (cités universitaires et résidences CROUS, foyers étudiants, logements sociaux étudiants…), car la subvention Mobili-Jeune peut être accordée indifféremment du type du logement, qu’il soit conventionné ou non.

Quand effectuer sa demande ?

La demande d’aide Mobili-Jeune se fait auprès d’Action Logement, par le biais d’un téléservice, et doit impérativement être présentée avant le jour du 30e anniversaire du demandeur, au plus tôt 3 mois avant la date de début de la formation et au plus tard, six mois après. 

 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés