Accueil > Actualités > Les villes les plus recherchées par les étudiants

Les villes les plus recherchées par les étudiants

Article rédigé le 18/08/2018 par Louis Pelissier | Les meilleures villes étudiantes

Les futurs étudiants se posent pour la plupart cette fameuse question : « où vais-je donc  étudier à la rentrée prochaine ? ». Certains n’hésitent pas longtemps et optent pour l’université ou l’école de commerce de leur ville. D’autres souhaitent étudier des cursus non disponibles dans leur ville ou désirent uniquement partir sous d’autres cieux afin de voir une autre ville, des  personnes différentes, d’autres paysages, etc.

Dans la suite de cet article, nous allons parler des villes les plus recherchées par les étudiants en France. De nombreux critères sont pris en compte afin de fournir un classement le plus représentatif de la réalité.

Paris, la ville qui attire le plus d’étudiants

En termes de quantité, la « ville lumière » remporte le prix de la ville la plus prisée par les étudiants français et étrangers. 654.455 étudiants de toutes nationalités ont choisi la capitale française en 2017. C’est environ quatre fois plus que Lyon qui a accueilli 150 000 étudiants la même année. Lille clôture le podium avec environ 114 000 étudiants.

La capitale française attire grâce à sa vie culturelle ainsi que la qualité de ses universités et de ses Grandes Ecoles. Elle constitue un pôle d’attraction très important pour les étudiants étrangers. Si l’on parle de progression, Paris ne se retrouve pas en première position. Lyon a connu une augmentation de 25% par rapport à l’année précédente, soit 16% de plus que Paris (9%). Cela démontre une volonté des étudiants nationaux et étrangers de sortir de la capitale et de s’orienter vers les très bonnes universités et écoles d’ingénieurs, de commerce de la « Cité des Gones ».

Lyon, la ville la plus attractive pour les étudiants

Au niveau de l’attractivité, de la vie étudiante et du cadre de vie, la ville de Lyon arrive en tête des villes étudiantes françaises. Grenoble et Toulouse complètent le podium tandis que Paris se retrouve à une modeste huitième place.

Lyon récolte la première place après une progression constante ces dernières années dans le classement des meilleures villes étudiantes. Un des facteurs qui a permis cette ascension l’amélioration du réseau des transports avec plus de lignes de tramway et de métro.

Outre les transports,  l'excellence des formations proposées permet à Lyon de gravir la première marche du classement. Trois universités généralistes, de grandes écoles prestigieuses comme Centrale, l'INSA ou l'EM Lyon ainsi que des petites écoles d'ingénieurs très pointues dans leur domaine expliquent ce succès. Cette grande qualité n'est pas nouvelle mais l'offre s'est encore améliorée ces dernières années.

Grenoble, Toulouse ainsi que Montpellier (4e) et Rennes (5e) constituent des métropoles qui semblent avoir mis les étudiants au cœur de leur développement : un réseau de transports développé, un parc immobilier important pour les étudiants, des prix encore accessibles, une vie culturelle et étudiante intéressante, etc.

On retrouve ensuite Bordeaux, Nantes, Paris et Strasbourg. Toutes ces grandes métropoles universitaires possèdent les avantages cités précédemment. Au niveau des inconvénients, un niveau d’anonymat plus important dans les universités, des tentations plus importantes en ce qui concerne la vie nocturne ainsi qu’un coût de vie plus important.

Des villes de taille moyenne qui attirent les étudiants

Des villes à taille plus humaine sortent également leur épingle du jeu. Angers, Poitiers, Clermont-Ferrand, Dijon et Besançon constituent des villes à forte tradition universitaire qui gagnent de plus en plus d’étudiants, attirés par la qualité de vie et la tranquillité de ces villes régionales.

Ces villes à échelle plus humaine présentent des loyers plus raisonnables ainsi qu’une disponibilité de studios plus importante. Au niveau universitaire, les universités de ces villes ont mis en place des dispositifs d’aide à la réussite de leurs étudiants. Par exemple, à Angers, le taux de réussite des étudiants en première année est l’un des plus élevés : 58% des étudiants passent en deuxième année.

Une troisième catégorie émerge avec les villes étudiantes moyennes. La Rochelle, Chambéry, Pau, Troyes et Limoges possèdent des structures universitaires plus proches des étudiants et un cadre de vie agréable dans des villes à échelle humaine.

D’autre part, certaines de ces villes étudiantes moyennes offrent une carte des transports, comme par exemple Arras.

En conclusion, choisir la ville où l’on veut étudier est un ensemble de paramètres à prendre en compte. Si l’on préfère une vie culturelle active ainsi que des universités prestigieuses, il sera préférable d’opter pour des villes comme Paris ou pour l’une des grandes métropoles universitaires françaises telles que Lyon, Toulouse, Montpellier, Bordeaux, etc.

Si par contre, l’on cherche plus de tranquillité ainsi qu’une certaine facilité pour se loger (prix plus raisonnables et parc immobilier disponible plus important), il faudra de préférence opter pour des villes à échelle plus humaine telles qu’Angers, Poitiers etc. ainsi que Troyes, Limoges ou encore La Rochelle.

 

Cet article vous a-t-il été utile? Déposer un avis
 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés