Accueil > Actualités > Les villes les plus prisées par les étudiants (après le déconfinement)

Les villes les plus prisées par les étudiants (après le déconfinement)

Article rédigé le 26/08/2020 par | Vie étudiante

Depuis la fin du confinement, les étudiants, tout comme l’ensemble de la population française, a repris de le cours de la vie. Et la principale préoccupation d’un étudiant à la fin du printemps est de trouver l’établissement dans lequel il va poursuivre ses études. Et bien souvent, plus que l’établissement en lui-même, c’est la ville où il va passer ces quelques années qui oriente son choix.

La situation actuelle n’a bien entendu rien de banal. De nombreux bails ont été rompu à l’occasion du confinement, que de nombreux étudiants ont préféré passer dans la maison familiale. Les logements étudiants ont alors connu un taux de vacance inédite pour la période. Ainsi, alors qu’en 2019, les mois de juin et juillet affichaient un recul, les demandes de locations sont en progression sur ces mêmes mois en 2020.

Une enquête a été réalisée en juillet 2020 pour savoir quelle ville de France a gagné les faveurs de la population estudiantine à partir de la fin du confinement. Elle a été réalisée en prenant en compte les demandes de logement étudiant enregistrées sur différents sites dédiés au logement étudiant. Le classement a été dressé en tenant compte du pourcentage de progression du nombre de demandes entre la fin du confinement (mai) et le début de l’été (juillet). 

Lille, Rennes et Toulouse sur le podium

C’est la ville de Lille, quatrième agglomération de France, qui se place en tête de ce classement post-confinement, avec une progression de 17,7%. La cité nordiste est le fief d’importantes universités où l’on peut poursuivre un cursus dans la science ou dans les technologies, de même que d'autres spécialisations dans les sciences sociales et humaines, la santé et le droit. Le Vieux-Lille est particulièrement prisé par les étudiants, tout comme les alentours de la Grand’Place, ou encore les quartiers République et Vauban.

La ville de Rennes se place en deuxième position avec un score de 15,8%. La capitale bretonne a toujours eu une forte tradition de qualité de vie étudiante. Il faut donc s’y prendre très tôt pour espérer trouver un logement correct près des établissements universitaires. La Ville Rouge abrite deux universités et plusieurs écoles, situées un peu partout dans la ville, de Villejean à l'ouest à Beaulieu à l'est en passant par le campus de la Harpe et le centre-ville.

Troisième, Toulouse est la première ville du sud de ce classement. La cité occitane affiche une progression de 12,5%. A l’instar de Lille, et contrairement à Rennes, c’est en juillet que la Ville Rose connaît sa plus forte progression en terme de demandes. La ville célébrée par Claude Nougaro est très convoitée par les étudiants pour le prestige de ses universités, le dynamisme de son marché de l’emploi et… l’éclat de son soleil.

Neuf villes de France en progression

La suite du classement est dominé par Grenoble et Nancy qui observent respectivement une progression de 12% et 9%. La cité des Alpes reste le dixième pôle universitaire de l’hexagone avec sa trentaine d’universités et établissements scolaires. La ville de Lorraine est considérée (en nombre d’étudiants) comme la troisième ville universitaire du pays avec ses trois universités et écoles d’ingénieurs. 

Le classement est complété par Aix-en-Provence (8,3 %), Nantes (6,3 %), Lyon (4,5 %) et Paris (1,6 %), la capitale française occupant la neuvième position avec un pourcentage de progression peu significatif.. 

Toutes les autres grandes villes de France observent un recul du nombre de demandes de locations entre mai et juillet, à commencer par Bordeaux qui ferme la marche de ce Top 10 avec le premier pourcentage négatif.

A la lecture de ce classement, on ne se félicitera jamais assez de l’extraordinaire dynamisme universitaire des villes de France et de la variété des destinations qu’il propose. 

Cet article vous a-t-il été utile ? Déposez un avis
À LIRE AUSSI