Accueil > Actualités > Le programme Erasmus + attire toujours plus d’étudiants

Le programme Erasmus + attire toujours plus d’étudiants

Article rédigé le 15/05/2018 par Louis Pelissier | Bons plans

Qu’est-ce que Erasmus ?

Erasmus, fruit d’une initiative européenne, désirant faciliter la mobilité internationale étudiante n’a cessé de croître ces dernières décennies. Erasmus est une initiative de l’Union Européenne, qui doit son nom au célèbre humaniste néerlandais Erasmus, un fervent voyageur et connaisseur des cultures européennes. Erasmus est un rétroacronyme signifiant à l’heure actuelle « European Region Action Scheme for the Mobility of University Students ».

Entre 1987 et 2013, le programme Erasmus a permis à 3 millions d’étudiants d’étudier dans un autre pays. La durée de la période d’étude était fixée entre trois et un an pour une application au départ dans onze pays (Allemagne, Irlande, Belgique, Espagne, Portugal, France, Grèce, Italie, Pays-Bas, Danemark, et Royaume-Uni). Outre la mobilité internationale, les principaux avantages du programme Erasmus sont l’exonération des droits d’inscription dans l’université d’accueil, la reconnaissance du temps d’études dans l’université étrangère, le maintien des bourses ainsi que la couverture sociale du pays d’origine. Avant le départ, l’étudiant doit signer un contrat d’études dans lequel il s’engage à valider un certain nombre de modules correspondant à son cursus dans son pays d’origine.

Au niveau financier, Erasmus propose un certain nombre d’aides : la bourse communautaire Erasmus dont le montant dépend du coût de la vie dans le pays d’accueil, la bourse de mobilité qui concerne uniquement les boursiers en France d’un montant d’environ 400 euros, et d’autres aides dépendant du conseil régional, qui peuvent être ou non cumulables avec les deux bourses précédentes. A l’heure actuelle, très peu d’étudiants échappent au passage obligé d’un séjour universitaire à l’étranger avec le programme Erasmus. Créé en 1987, il a connu un succès grandissant jusqu’à devenir en France Erasmus + en 2014.

Ouvert peu à peu aux étudiants des filières professionnelles, aux apprentis, aux stagiaires de la formation professionnelle, le programme Erasmus + a vu une augmentation des demandes de 6% en 2018. Chaque année, le nombre d’étudiants postulant au programme Erasmus + augmente pour la plus grande satisfaction des instances européennes.

Une augmentation régulière des étudiants

En accord avec l’augmentation du budget dédié au programme ainsi qu’aux montants des bourses, les étudiants sont de plus en plus nombreux à vouloir tenter l’expérience Erasmus. En 2017, le programme Erasmus + a concerné 79 888 étudiants en France. Si l’on compare avec l’année 2016, cela constitue une augmentation de 18,2%. Les demandes ont, quant à elles, augmenté encore plus vite : 121 121 ont été faites en 2017 pour une augmentation de 19,8%. Si les étudiants constituent toujours la majorité des bénéficiaires (43 745 en 2017), les autres catégories sujettes au programme augmentent également. Environ les trois quarts des demandes des étudiants (74,2%) ont pu être respectées en 2017, ce qui constitue une augmentation de quatre pourcents en un an.

Outre la mobilité internationale dans les universités, les étudiants s’intéressent aux stages qui peuvent durer de deux mois à un an, et qui peuvent être réalisés dès la première année. Ces stages ne sont pas exclusifs et peuvent être combinés à une période de mobilité internationale dans une université étrangère. Le programme Erasmus + propose également aux étudiants de se rendre dans des universités hors Union Européenne. La Russie et la Tunisie sont les pays les plus sollicités. En contre partie, les demandes d’études hors Europe ont une proportion de réussite beaucoup plus basse : une sur trois.

Concernant les autres publics éligibles au programme Erasmus, 20 338 ont réalisé une mobilité internationale en 2017 tandis qu’en 2016, ils étaient 14 991. Les apprentis, les élèves de lycées professionnels et les stagiaires de la formation professionnelle forment ces publics en constante croissance. Ces publics demandent généralement des séjours de plus trois mois. Certains freins constitués par les différents systèmes d’apprentissage empêchent un développement plus conséquent du public d’apprentis dans le programme Erasmus +.

Au niveau des régions les plus représentées, l’Ile de France, la Nouvelle-Aquitaine et l’Auvergne-Rhône-Alpes constituent les régions qui donnent le plus d’étudiants chaque année au programme Erasmus. D’autres régions telles que l’Occitanie et les Hauts-de-France progressent à grands pas. Le prochain programme Erasmus + débutant en 2020, des discussions commenceront en mai afin de trouver des solutions pour augmenter la participation des étudiants européens au programme Erasmus. La solution principale envisagée est l’augmentation du budget afin d’attirer plus d’étudiants européens vers le programme.

Fort de sa grande expérience et de sa diversification, le programme Erasmus est devenu presque une étape incontournable pour les étudiants européens. Ils souhaitent y participer afin d’accroitre leurs connaissances en langues étrangères et en enseignements dispensés dans les universités d’accueil.

Cet article vous a été utile? Déposer un avis
 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés