Accueil > Actualités > Le campus le plus cher du monde ouvre ses portes !

Le campus le plus cher du monde ouvre ses portes !

Article rédigé le 22/11/2017 par Léa Collin | News

| Plus

Le nouveau campus ultra moderne de l’Université Cornell Tech a ouvert ses portes sur Roosevelt Island, en plein cœur de New York.

Un immense campus ultraconnecté de 200 000 m²

Après sept ans de travaux et un investissement de deux milliards de dollars, le campus de l’Université de Cornell Tech établi sur le Roosevelt Island – rebaptisé « Silicon Island », peut enfin accueillir les candidats aux masters de nouvelles technologies. L’université qui est l’une des plus prestigieuses du pays peut recevoir jusqu’à 2000 étudiants, enseignants et personnels administratifs. Les hôtes pourront y profiter des nombreux espaces verts et de magasins.

Les façades en verre des bâtiments flambants neufs qui s’étendent sur 5 hectares permettent le contact entre les jeunes et les entreprises phares du secteur, comme Google ou Facebook qui y ont délocalisé une partie de leur activité. Un bureau de l’US Commerce Department est également intégré aux campus pour que les étudiants et les entrepreneurs puissent déposer leurs brevets sans se déplacer.

Autonome, le complexe est équipé de panneaux solaires, de cellules photovoltaïques et de triple vitrage isolant, pour produire et restituer efficacement l’énergie dont le campus a besoin pour fonctionner.

Un projet essentiellement financé par des dons

Le coût d’aménagement de la Silicon Island a atteint 2 milliards de dollars (soit 1,7 milliard d’euros). À l’origine de cet immense projet, le milliardaire Michael Bloomberg, maire de New York en 2010. À l’époque, Bloomberg avait en effet invité une trentaine d’universités prestigieuses à imaginer un campus technologique ultra sélectif, composé uniquement de masters et de doctorats. C’est l’université technologique d’Haïfa en Israël et celle de Cornell au nord de New York qui ont alors remporté l’appel à projets.

Pour la mise en œuvre du projet, les initiateurs ont pu compter sur les dons. Si Charles Feeney, un ancien de Cornell a généreusement offert 350 millions de dollars, et Irwin Jacobs, fondateur de Qualcomm, a fait une donation s’élèvant à 133 millions de dollars, l’université de Cornell ajoutera 2 milliards de dollars, en plus des 100 millions de dollars injectés par la municipalité pour remettre en état les infrastructures.

Le complexe a été inauguré le 13 septembre et annonce un objectif de 23 millions de dollars d’activités réparties entre 600 entreprises et la création de 30 000 emplois, d’ici 2050.

 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés