Accueil > Actualités > La garantie Visale remplace le dispositif Clé

La garantie Visale remplace le dispositif Clé

Article rédigé le 13/12/2018 par | Aides au logement

Le dispositif Clé, une caution contraignante

La Caution Locative Étudiante (CLE), constituait un dispositif de cautionnement pour les étudiants locataires sur le territoire français, hors Outremer. Il était géré par le Crous (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires).

D’une utilisation difficile et relativement peu utilisé, le gouvernement a décidé de le remplacer depuis avril 2018 par la Garantie Visale. Cette dernière fournit exactement le même service, avec des fonctionnalités améliorées telles qu’une sécurité plus importante pour le propriétaire.

La CLE avait été mise en service en septembre 2014. Elle offrait une caution locative garantie par l’Etat aux étudiants ne pouvant trouver un appartement.  Elle facilitait ainsi l’accès au logement pour tous les étudiants. Ce dispositif devait de manière globale améliorer la réussite des étudiants et démocratiser l’accès à l’enseignement supérieur.

Cependant, les conditions d’attribution étaient relativement restrictives. L’étudiant devait en effet disposer de revenus et avoir moins de 28 ans. Les doctorants ou post-doctorants de nationalité étrangère pouvaient également obtenir cette garantie. De plus, les loyers ne pouvaient dépasser un certain plafond, fixé trop bas pour bon nombre d’experts.

En effet, dans la capitale française la limite était fixée à 700 euros, un plafond impensable quand on connait les prix parisiens. En province, la limite était de 500 euros, un prix très bas ne permettant pas de louer une surface supérieure à un studio dans de nombreuses villes.

De plus, le dispositif CLE était personnel. Si vous partagiez un appartement en colocation, chaque colocataire devait contracter cette caution. Outre cette limite contraignante, la garantie devait être payée par le locataire à hauteur de 1,5% du loyer chaque mois. Une dépense supplémentaire difficile à assumer pour des étudiants possédant la plupart du temps un budget serré.

La conséquence évidente de ces conditions difficiles à remplir ne s’est pas fait attendre. Le gouvernement attendait entre 14 000 et 20 000 bénéficiaires à la fin de l’année 2017. A la rentrée 2016, le compte était loin d’être atteint avec moins de 9 500 étudiants cautionnés. Le succès n’était pas au rendez-vous et risquait de compromettre l’existence de cette caution étudiante.

Selon une étude de LocService, en 2016, les bénéficiaires de ce dispositif représentaient à peine 1,7% des étudiants cherchant un logement.

La décision de remplacer le dispositif CLE  par la Garantie Visale a donc été prise afin d’optimiser le service et les coûts de ces prestations fournies par l’Etat.

La Garantie Visale a supplanté le dispositif CLE

Contrairement au dispositif CLE, dès le départ, la Garantie Visale a disposé d’une couverture médiatique plus large. Elle a connu un grand soutien de la part des pouvoirs publics. Appuyé par l’organisme Action Logement, Visale s’est ouvert peu à peu à un public plus large.

D’abord pensée pour les salariés, puis ouverte avec quelques restrictions aux jeunes de moins 31 ans non-salariés, elle est depuis le 24 mai 2018 disponible pour tous les jeunes de moins de 31 ans sans aucune condition particulière. Elle est devenue par conséquent l’aide au cautionnement incontournable du gouvernement.

Outre un cautionnement par l’Etat, la Garantie Visale a également la possibilité de couvrir les loyers impayés ainsi que les dégradations perpétrées par le locataire.  De plus, cette garantie est complètement gratuite pour le propriétaire ainsi que pour le locataire.

Devant tant d’avantages, il était évident que la garantie Visale allait obtenir un succès grandissant. En peu de temps, elle est devenue l’acteur incontournable du logement pour les jeunes de moins de 31 ans.

La Garantie Visale a supplanté le dispositif CLE grâce à de meilleurs avantages et à une adaptation plus grande aux réalités du marché de l’immobilier.

Cet article vous a-t-il été utile ? Déposez un avis
À LIRE AUSSI