Accueil > Actualités > Étudiants parents, comment concilier les deux ?

Étudiants parents, comment concilier les deux ?

Article rédigé le 18/12/2017 par Anais Tanay | Vie étudiante

Selon les estimations de l’Observatoire National de la vie Etudiante (OVE) en 2016, un étudiant sur vingt en France est aussi un papa ou une maman. Ce sont plus de 110 000 universitaires qui sont partagés entre leurs enfants, leurs cours et souvent un job étudiant en plus.

Organisation en béton

Articuler vie familiale et études demande une organisation bien huilée pour qu’aucun aspect de la vie quotidienne ne soit lésé.  Parmi les difficultés rencontrées par les pères et mères étudiants, l’OVE relève le manque de dispositifs pour la garde des enfants en bas âge, les charges financières importantes qui contraignent les étudiants à travailler en parallèle avec leurs cours, et la gestion du temps pour concilier le tout. Pour résultats, on constate beaucoup d’absentéisme et un taux d’échec très élevé chez les étudiants parents.

Garde des enfants

Si quelques chanceux peuvent compter sur la famille proche pour s’occuper des tout petits, une majorité d’étudiants parents se heurtent au problème de la garde des enfants, pendant les cours et/ou lorsqu’ils sont au travail. Bien qu’elles proposent des tarifs accessibles, les crèches universitaires sont encore rares et ont une capacité d’accueil très limitée (10 à 15 enfants), ce qui implique de trouver des alternatives. La clé consiste alors à multiplier les demandes auprès des crèches associatives, crèches municipales, assistances maternelles… Renseignez-vous auprès de votre mairie le plus tôt possible pour connaître les structures qui peuvent vous aider.

Aides financières

Même en décrochant un job étudiant, il est difficile de joindre les deux bouts et les aides financières allègent les étudiants parents d’une bonne partie de leurs charges. Ils peuvent notamment se tourner vers la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) pour prétendre à la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (Paje), et vers leur organisme de Sécurité Sociale étudiante. Si celui-ci est géré par l’Usem, la mutuelle complémentaire étudiante prévoit un forfait naissance. Enfin, les mamans peuvent, en remplissant leur Dossier Social Etudiant (DSE) auprès du Crous (Centre Régional des Oeuvres Universitaires et scolaires), demander un complément maternité.

Aménagements avec l’université…

Même s’ils sont peu nombreux, certains établissements d’enseignement comme l’Université Pierre Mendès France de Grenoble, offrent aux mères étudiantes la possibilité d’aménager leur cursus avant et après l’arrivée de leur bébé (dispense d’assiduité pour les cours obligatoires, rallongement du Master 2 à deux ans, diplômes à distance…) pour leur donner la chance de réussir leurs études parallèlement à leur parentalité.

Cet article vous a-t-il été utile? Déposer un avis
 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés