Accueil > Actualités > Étudiants : nos conseils pour survivre dans votre premier appartement

Étudiants : nos conseils pour survivre dans votre premier appartement

Article rédigé le 22/06/2017 par Léa Collin | Aides au logement

| Plus

Le stress des études est déjà très prenant pour vous. Mais en plus de cela, il faut aussi penser au logement. Cela peut vite être compliqué si vous ne vous organisez pas comme il le faut. Voilà pourquoi vous trouverez quelques conseils afin de ne pas vous retrouvez dans une situation complexe, lors de votre arrivée dans votre premier appartement. 

Comment faire pour se faciliter la vie dans un premier logement ?

Il y a différentes choses sur lesquelles vous pouvez agir. Elles vous permettront de bien appréhender le choix du premier logement, et de savoir comment faire en sorte que tout se passe pour le mieux.

Le contrat de location. C’est un élément des plus importants. Il peut aussi être surnommé contrat de bail. Par exemple, pour une location qui est meublée, la durée du contrat est au minimum d’un an. Si c’est un appartement non meublé, la durée grimpe jusqu’à trois ans. Cependant, ces durées sont indicatives, il n’y a pas d’obligation de rester dans l’appartement jusqu’au terme du contrat. C’est une protection. Pendant la période, le propriétaire ne pourra pas vous éjecter du logement. Si vous souhaitez partir avant, il faudra le signaler au propriétaire et respecter le préavis (un mois pour les logements meublés et trois mois pour les logements non meublés).

L’état des lieux. N’hésitez pas à signaler tous les problèmes dans l’appartement dès votre arrivée. Cela évitera qu’à votre départ, les dégradations vous soient imputées. C’est donc un élément à ne surtout pas négliger et pour lequel il faut être très attentif.

Les frais d’agence. Faites attention à ces frais. Le fait de rechercher sur internet ne vous empêche pas d’avoir des frais d’agence. Effectivement, si vous trouvez une annonce sur “Le bon coin”, par exemple, vous n’aurez pas de frais à payer car l’annonce provient d’un particulier. Mais soyez attentif et sachez que les offres d’agences immobilières auront forcément des frais d’agence à vous faire payer.

L’assurance habitation. Obligatoire pour n’importe quel logement. N’hésitez pas à faire des comparaisons afin de trouver la moins chère.

Les contrats énergétiques. Autre point important, le contrat d’électricité ou de gaz. N’oubliez pas de souscrire un contrat à votre nom, que ce soit pour l’électricité ou le gaz. Si vous ne le faites pas, vous vous exposez au risque de subir une coupure de courant. De plus, les factures pourront vous servir de justificatif de domicile, donc elles seront très utiles.

La CAF. Faites votre demande au plus vite, après avoir évalué votre situation. Cela vous permettra de percevoir les aides qui vous sont possibles de toucher. Il faut savoir que les délais peuvent être longs avant que le traitement soit effectué. C’est pour ça qu’il est important de s’y prendre à l’avance. En sus, la CAF vous oblige à avoir un appartement aux normes et décent, pour vous verser les aides. C’est à prendre en compte lors du choix de votre appartement.

Les vendeurs de liste. Il est possible que certaines agences vous donnent accès à une liste de propriétaires, moyennant un paiement. Certes la pratique est admise, mais il arrive très souvent qu’il y ait au bout de ces noms, des arnaques. Les appartements peuvent être déjà loués, par exemple. Ne faites donc pas l’erreur de donner de l’argent pour une liste de propriétaires, au risque de vous retrouver dans une situation délicate. Par ailleurs, si vous souhaitez avoir accès à une liste, demandez plutôt celle du CROUS, qui elle est gratuite et fiable.

 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés