Accueil > Actualités > Etudiants étrangers en France

Etudiants étrangers en France

Article rédigé le 18/02/2020 par | Vie étudiante

Un chiffre en constante augmentation

En 2019, le nombre de titres de séjours délivrés aux étudiants étrangers a dépassé celui des personnes admises au titre du regroupement familial. Une première. Selon le ministère de l‘Intérieur, 343.000 étrangers poursuivent aujourd’hui leurs études dans un établissement de l’hexagone, ce qui représente une augmentation de 9,3% par rapport à 2018. Le chiffre est passé du simple au double par rapport à 2007.

Selon les statistiques du site Campus France, qui promeut l’enseignement en France, ces étudiants proviennent pour le plus grand nombre des pays du Maghreb (Marocains, Algériens et Tunisiens) ainsi que de Chine. Suivent les ressortissants de l’Inde et du Sénégal puis les Américains, les Sud-Coréens et les Brésiliens.

Des universités françaises fort attractives

Les étudiants sont désormais la catégorie d'étrangers la plus nombreuse en France, devant les ceux admis pour raisons familiales, professionnelles ou humanitaires. Preuve que les universités françaises restent très attractives et poursuivent leurs efforts pour attirer les talents venus de l’étranger.

Une subvention de cinq millions d’euros a même été accordée par le gouvernement pour promouvoir l’excellence de l’enseignement supérieur du pays auprès des pays étrangers. L’objectif du gouvernement actuel est de compter jusqu’à 500.000 étudiants étrangers à l’horizon 2027.

A l’issue de leurs études, les étudiants étrangers ne restent malheureusement pas en France. Plus de 90%, diplôme en poche, préfèrent aller chercher du travail hors de l’hexagone, la faute à un marché de l’emploi français peu dynamique.

Pourquoi la France ?

Selon l’Unesco, la France se classe quatrième parmi les pays qui accueillent le plus d’étudiants venus de l’étranger, derrière les Etats Unis, le Royaume Uni et l’Australie. Nous sommes donc le premier pays d’accueil non anglophone.

Pour quelles raisons les étudiants du monde entier choisissent-ils donc la France ? En premier lieu pour son enseignement supérieur de qualité avec ses 3.500 établissements publics et privés disséminés sur l’ensemble du territoire.

Un grand nombre de ces établissements se sont vus attribuer un label “Bienvenue en France” récemment mis en place pour distinguer les écoles qui développent des services spécifiques d’accueil à l’adresse des étudiants étrangers.

Car, autre point déterminant, l’enseignement a toujours été encouragé par les gouvernements qui se sont succédés à la tête du pays. L’état prend en charge une grande partie des coûts (entre 10.000 € à 15.000 € par étudiant chaque année) grâce à un système de bourses accessibles à tous.

Make France great again

L’enseignement de France propose aussi un large choix de programmes dispensés en Anglais, ce qui ouvre l’accueil au-delà des étudiants francophones. Ce n’est pas aussi développé qu’en Allemagne ou au Pays-Bas, mais la France possède un autre atout : sa propre langue. En effet, le Français reste très prisé car pratiqué par plus de 300 millions de locuteurs dans le monde. Deuxième langue la plus apprise sur le globe (après l'indétrônable Anglais), elle est également la troisième langue du monde des affaires et la deuxième la plus pratiquée dans les échanges internationaux. Il est donc important d’en connaître ne serait-ce que les rudiments.

La France reste ensuite un pays de bonne réputation. Troisième puissance économique européenne, l’hexagone restent la première destination touristique mondiale en nombre de visiteurs étrangers. Son cadre de vie est réputé exceptionnel et son patrimoine d’une richesse incomparable. On ne compte plus ses monuments remarquables, ses sites classés par l’Unesco, ses musées, ses festivals et ses lieux de culture toujours bouillonnants. La France est également réputée pour être un leader en terme de recherche.

Cet article vous a-t-il été utile ? Déposez un avis
À LIRE AUSSI