Accueil > Actualités > Et si vous partiez étudier à Rome ?

Et si vous partiez étudier à Rome ?

Article rédigé le 22/01/2017 par Léa Collin | Se loger à l'étranger

| Plus

Déjà considérée comme une ville mythique, Rome, la capitale de deux États (l’Italie et le Vatican) est également une ville universitaire qui rayonne à l’échelle nationale, européenne et internationale.

Rome, la « cité éternelle »

Située à 25 kilomètres de la mer Tyrrhénienne, au centre de la botte italienne, Rome est à la fois une capitale politique, religieuse, et culturelle. Son patrimoine architectural acquis en 28 siècles d’histoire, ses innombrables musées et son littoral ensoleillé en font également un haut lieu touristique : quelque 12 millions de visiteurs étrangers chaque année, en plus de ses 4,3 millions de résidents permanents.  Grâce à une économie largement tournée vers les technologies et les communications, Rome se présente comme un pôle italien de croissance, qui attire naturellement les jeunes.

Commodités urbaines et dolce vita

À Rome, les monuments historiques (places, ponts, fontaines, obélisques, édifices…) se mêlent aux installations modernes (tramway, trains, métros, autobus, bateaux de plaisance, hypermarchés, complexes sportifs, cinémas…) et espaces verts (villa Borghèse, villa Ada, jardin du Pincio, jardin botanique…), pour offrir aux résidents romains une belle qualité de vie. Entre les boutiques, les restaurants, les bars et autres pubs en ville et les plages un peu plus loin, les milliers d’étudiants qui décident d’étudier et se loger à Rome chaque année, ont largement de quoi remplir leurs journées et soirées.

Une métropole aux multiples facettes

Si l’on devait désigner le quartier étudiant romain, ce serait San Lorenzo, au sud de la gare de Rome où siège l’une des universités les plus prestigieuses d’Italie et l’une des plus anciennes au monde : « La Sapienza ». San Lorenzo est réputé pour ses bars à bière locale peu chers, ses épiceries qui ouvrent jusque tard la nuit, ses restaurants de poissons et l’ambiance atypique créée par l’art de rue. Des centaines d’étudiants s’y réunissent quotidiennement.

Des frais universitaires qui compensent le coût de la vie élevée

Rome dispose du statut de centre national d’études supérieures, avec plus d’une quarantaine d’institutions universitaires publiques, privées et pontificales (Tor Vergata, Rome III, l’université catholique du Sacré-Cœur, l’université John Cabot, l’université américaine de Rome, l’Istituto Europeo di Design, université S. Pio V de Rome ou encore l’antenne italienne de la Loyola University Chicago…), dont les frais d’inscription restent abordables comparé aux autres villes étudiantes européennes.

Les sites gabinohome.com et bedycasa.com vous aideront à trouver un logement à Rome

Déjà considérée comme une ville mythique, Rome, la capitale de deux États (l’Italie et le Vatican) est également une ville universitaire qui rayonne à l’échelle nationale, européenne et internationale.

Rome, la « cité éternelle »

Située à 25 kilomètres de la mer Tyrrhénienne, au centre de la botte italienne, Rome est à la fois une capitale politique, religieuse, et culturelle. Son patrimoine architectural acquis en 28 siècles d’histoire, ses innombrables musées et son littoral ensoleillé en font également un haut lieu touristique : quelque 12 millions de visiteurs étrangers chaque année, en plus de ses 4,3 millions de résidents permanents.  Grâce à une économie largement tournée vers les technologies et les communications, Rome se présente comme un pôle italien de croissance, qui attire naturellement les jeunes.

Commodités urbaines et dolce vita

À Rome, les monuments historiques (places, ponts, fontaines, obélisques, édifices…) se mêlent aux installations modernes (tramway, trains, métros, autobus, bateaux de plaisance, hypermarchés, complexes sportifs, cinémas…) et espaces verts (villa Borghèse, villa Ada, jardin du Pincio, jardin botanique…), pour offrir aux résidents romains une belle qualité de vie. Entre les boutiques, les restaurants, les bars et autres pubs en ville et les plages un peu plus loin, les milliers d’étudiants qui décident d’étudier et se loger à Rome chaque année, ont largement de quoi remplir leurs journées et soirées.

Une métropole aux multiples facettes

Si l’on devait désigner le quartier étudiant romain, ce serait San Lorenzo, au sud de la gare de Rome où siège l’une des universités les plus prestigieuses d’Italie et l’une des plus anciennes au monde : « La Sapienza ». San Lorenzo est réputé pour ses bars à bière locale peu chers, ses épiceries qui ouvrent jusque tard la nuit, ses restaurants de poissons et l’ambiance atypique créée par l’art de rue. Des centaines d’étudiants s’y réunissent quotidiennement.

Des frais universitaires qui compensent le coût de la vie élevée

Rome dispose du statut de centre national d’études supérieures, avec plus d’une quarantaine d’institutions universitaires publiques, privées et pontificales (Tor Vergata, Rome III, l’université catholique du Sacré-Cœur, l’université John Cabot, l’université américaine de Rome, l’Istituto Europeo di Design, université S. Pio V de Rome ou encore l’antenne italienne de la Loyola University Chicago…), dont les frais d’inscription restent abordables comparé aux autres villes étudiantes européennes.

Les sites gabinohome.com et bedycasa.com vous aideront à trouver un logement à Rome

tutu2194*2154
 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés