Accueil > Actualités > Dispositif Visale

Dispositif Visale

Article rédigé le 17/02/2017 par Léa Collin | Aides au logement

| Plus

Mis en place en janvier 2016, le VISA pour le Logement et l’Emploi (VISALE) est le nouveau dispositif de cautionnement de l’État à l’intention des jeunes. En quoi consiste-t-il ?

Une garantie remboursable, en cas d’impayés

Financée par Action Logement, la garantie Visale est un service gratuit destiné à certains locataires du parc immobilier privé, assurant le paiement régulier du loyer et des charges locatives, s’ils se retrouvent dans l’impossibilité de payer.

En d’autres termes, Action Logement se porte garant du locataire et s’engage à avancer les sommes impayées. Il appartient ensuite au locataire de les rembourser suivant un échéancier convenu avec Action Logement.

Cette initiative facilite donc l’accès au logement pour les bénéficiaires qui ne seront plus contraints de trouver un garant dans leur entourage. La candidature au dispositif est totalement gratuite et le cautionnement est entièrement dématérialisé grâce au site : visale.fr.

Un dispositif à l’avantage des jeunes de moins de 31 ans

D’abord réservée à trois types de publics à sa création (personnes en phase de recrutement, jeunes salariés et ménages précaires), la garantie Visale est étendue depuis le 30 septembre 2016 à tous les jeunes de 30 ans au plus, indifféremment de leur situation professionnelle. 

Sont donc éligibles :

- salariés du secteur privé (hors agricole) ayant plus de 30 ans et ayant moins de 6 mois d’ancienneté, indépendamment de leur type de contrat de travail (CDI en période d’essai, CDD, intérim, contrats aidés…).

- jeunes ayant moins de 30 ans non-salariés, chômeurs, fonctionnaires, étudiants – étudiants logés en résidences étudiantes privées et universitaires non conventionnées, inclus. Seuls les étudiants non-boursiers fiscalement rattachés à leurs parents ne sont pas éligibles. 

En outre, le logement concerné doit appartenir à un bailleur physique ou moral du parc locatif privé (excluant les organismes HLM et SEM), servir de résidence principale au locataire, faire l’objet d’un bail conforme à la loi du 6 juillet 1989  et avoir un loyer mensuel inférieur ou égal 1500 € s’il est situé dans Paris intramuros et 1300 € sur les autres territoires.

Demander le cautionnement Visale

Le demandeur doit créer un espace personnel en ligne et renseigner les informations le concernant sur le site dédié visale.fr. Après avoir vérifié que le candidat remplit les conditions d’éligibilité (temps de traitement 2 jours ouvrés), Action Logement délivre un visa imprimable à remettre au futur bailleur. La candidature au dispositif Visale doit se faire avant la signature du bail.

 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés