Accueil > Actualités > Complémentaire de santé, Mutuelle étudiante, Sécurité sociale. Comment s’y retrouver ?

Complémentaire de santé, Mutuelle étudiante, Sécurité sociale. Comment s’y retrouver ?

Article rédigé le 21/09/2017 par Louis Pelissier | Vie étudiante

| Plus

À la rentrée universitaire, l’étudiant se retrouve submergé par les innombrables démarches administratives à effectuer. Couverture santé, logement, assurances, inscription. Est-on obligé de souscrire une mutuelle étudiante ? Quelle complémentaire santé choisir ? Zoom sur ces étapes nécessaires pour l’année universitaire !

Sécurité sociale obligatoire

La souscription à la Sécurité sociale ou assurance maladie est une étape obligatoire pour l’étudiant. En effet, Une fois votre inscription dans un établissement d'enseignement supérieur (université, IUT, BTS, classe préparatoire...), vous devez obligatoirement, sauf cas particulier, être rattaché à la sécurité sociale étudiante et choisir une mutuelle étudiante. Vous avez ainsi droit au remboursement de vos frais de santé en cas de maladie ou de maternité pendant toute la durée de l'année universitaire. 

La cotisation est payable en trois fois à votre demande : le jour de l’inscription et les mois suivants. Une fois l’inscription faite, l’étudiant est assuré du 1er septembre de l’année en cours jusqu’au 31 août de l’année qui suit. Dans certaines situations, vous pouvez être dispensé du paiement de la cotisation forfaitaire d'assurance maladie. Enfin, il est important d’actualiser sa carte vitale et de remplir un document pour la déclaration du médecin traitant.

Retrouvez toutes les informtions sur Amelie.fr

Complémentaire santé étudiant ou parental ?

L’étudiant a également la possibilité de souscrire une complémentaire santé, une mutuelle étudiante ou une autre, après son inscription à la sécurité sociale. Pour adhérer à une mutuelle étudiante, l’étudiant sera amené à remplir un formulaire auprès de la mutuelle choisie. Il indiquera ensuite son choix lors de l’inscription administrative avant de payer les frais annuels utiles à la souscription et la somme attribuée à la scolarité. Les formules sont variables et leurs coûts sont fixés en fonction des prestations couvertes. À titre indicatifs, elles coûtent entre 8 et 40 € par mois. La souscription d’un complémentaire santé est conseillée pour se être remboursé au mieux pour les frais de spécialistes et les frais d’hôpitaux.

Nombreux sont les étudiants qui choisissent la complémentaire santé de leurs parents. Pour ce faire, il suffit d’informer l’organisme de la transition au régime étudiant de la Sécurité sociale. Il est nécessaire de se renseigner, dans ce cas, auprès de l'organisme des parents pour connaître toutes les conditions à ce rattachement. 

 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés