Accueil > Actualités > Comment trouver votre logement étudiant : quelques pistes

Comment trouver votre logement étudiant : quelques pistes

Article rédigé le 18/07/2017 par Léa Collin | Logement étudiant

| Plus

Généralement, c’est entre juin et septembre qu’un étudiant, un alternant ou un stagiaire se met à la recherche d’un logement. Pendant ces quatre mois, il doit réaliser un devis estimatif du montant maximal de son loyer, faire des visites et préparer tous ses dossiers. Il va sans dire que ce n’est pas une mince affaire. Alors, pour trouver votre logement étudiant, voici quelques pistes à explorer.

Les Foyers étudiants

L’Union Nationale des Maisons d’Étudiants (UNME) compte environ 80 foyers repartis dans 24 villes de France. Dans ces maisons, on a l’opportunité de se loger dans une chambre tout en bénéficiant d’un large accès à tous les espaces communs et les équipements du lieu. Quant au loyer moyen mensuel, il oscille entre 350 et 900 euros en fonction de la formule que vous avez opté.

Les logements du Crous pour les boursiers

Le Crous dispose de plus de 169 000 logements étudiants répartis dans tout l’Hexagone. On a l’embarras du choix entre les studios, les T1 ou encore les T2. Généralement, ce sont les boursiers qui en bénéficient. Il faut savoir toutefois que les dossiers sont traités par ordre d’arrivée. Il est donc important de constituer le plus tôt son Dossier Social Etudiant.

Les logements contre les services

Se loger gratuitement est possible. Pour cela, il faut trouver le bon deal. Savez-vous qu’il existe des propriétaires qui acceptent d’accueillir gratuitement des jeunes en échange de prestations comme le ménage ou bien le baby-sitting. Il est cependant recommandable de signer un compromis avec le propriétaire, car en tant qu’étudiant, votre emploi du temps risque fort d’être surchargé. En tout cas, pour dénicher ce genre d’offre, scrutez les sites tels que toitchezmoi.com, roomlala.com ou encore ensemble2Générations.fr.

Des logements dans le parc privé

Chambres chez l’habitant, studios en plein centre-ville, appartements pour collocation, échange de chambres… les offres dans le parc privé sont diversifiées. Il est possible de trouver des annonces en tout genre auprès des agences immobilières ou sur des sites et des journaux spécialisés tels « Particulier à Particulier », studyenjoy.com ou bien appartager.com. Le seul bémol, le service proposé n’est pas gratuit.

Se loger en campagne… à quelques minutes des grandes villes.

Il s’agit d’une initiative émanant du Campus Vert, une association regroupant des agriculteurs de France. Ces derniers vous proposent la sérénité des espaces ruraux situés à environ vingt minutes de votre campus ou de votre ville pour moins de 300 euros pour un studio à plus de 500 euros pour un T3. Si vous avez choisi de faire vos études dans le Nord, dans la région des Hauts-de-France (Nord-Pas-de-Calais-Picardie), Bretagne ou dans la région Île-de-France, environ 400 studios vous attendent là-bas. 

Généralement, c’est entre juin et septembre qu’un étudiant, un alternant ou un stagiaire se met à la recherche d’un logement. Pendant ces quatre mois, il doit réaliser un devis estimatif du montant maximal de son loyer, faire des visites et préparer tous ses dossiers. Il va sans dire que ce n’est pas une mince affaire. Alors, pour trouver votre logement étudiant, voici quelques pistes à explorer.

Les Foyers étudiants

L’Union Nationale des Maisons d’Étudiants (UNME) compte environ 80 foyers repartis dans 24 villes de France. Dans ces maisons, on a l’opportunité de se loger dans une chambre tout en bénéficiant d’un large accès à tous les espaces communs et les équipements du lieu. Quant au loyer moyen mensuel, il oscille entre 350 et 900 euros en fonction de la formule que vous avez opté.

Les logements du Crous pour les boursiers

Le Crous dispose de plus de 169 000 logements étudiants répartis dans tout l’Hexagone. On a l’embarras du choix entre les studios, les T1 ou encore les T2. Généralement, ce sont les boursiers qui en bénéficient. Il faut savoir toutefois que les dossiers sont traités par ordre d’arrivée. Il est donc important de constituer le plus tôt son Dossier Social Etudiant.

Les logements contre les services

Se loger gratuitement est possible. Pour cela, il faut trouver le bon deal. Savez-vous qu’il existe des propriétaires qui acceptent d’accueillir gratuitement des jeunes en échange de prestations comme le ménage ou bien le baby-sitting. Il est cependant recommandable de signer un compromis avec le propriétaire, car en tant qu’étudiant, votre emploi du temps risque fort d’être surchargé. En tout cas, pour dénicher ce genre d’offre, scrutez les sites tels que toitchezmoi.com, roomlala.com ou encore ensemble2Générations.fr.

Des logements dans le parc privé

Chambres chez l’habitant, studios en plein centre-ville, appartements pour collocation, échange de chambres… les offres dans le parc privé sont diversifiées. Il est possible de trouver des annonces en tout genre auprès des agences immobilières ou sur des sites et des journaux spécialisés tels « Particulier à Particulier », studyenjoy.com ou bien appartager.com. Le seul bémol, le service proposé n’est pas gratuit.

Se loger en campagne… à quelques minutes des grandes villes.

Il s’agit d’une initiative émanant du Campus Vert, une association regroupant des agriculteurs de France. Ces derniers vous proposent la sérénité des espaces ruraux situés à environ vingt minutes de votre campus ou de votre ville pour moins de 300 euros pour un studio à plus de 500 euros pour un T3. Si vous avez choisi de faire vos études dans le Nord, dans la région des Hauts-de-France (Nord-Pas-de-Calais-Picardie), Bretagne ou dans la région Île-de-France, environ 400 studios vous attendent là-bas. 

tutu2839*2207
 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés