Accueil > Actualités > Comment choisir une association étudiante?

Comment choisir une association étudiante?

Article rédigé le 13/12/2018 par | Bons plans

Si vous connaissez les fraternités sur les campus américains, n’imaginez pas la même chose en France. Les associations étudiantes sont plus consensuelles et discrètes dans l’Hexagone. Elles ne possèdent pas des maisons où elles logent leurs étudiants sur les campus, ni ne disposent d’une aura aussi développée.

Cependant, faire partie d’une association étudiante en France peut apporter un certain nombre d’avantages.

 

Quels avantages à être membre d’une association ?

 

Etre membre d'une association étudiante offre des avantages tels que l'ouverture vers de nouvelles relations et enrichier son cercle amical et son "carnet d’adresses".

Un autre avantage est l’apparence et la réputation. Si vous faites partie d’une association, vous allez passer une scolarité pleine d’événements, de fêtes, etc. Cette appartenance vous donnera l’impression d’avoir une "activité" au sein de l’école. Vous aurez également la possibilité de vous faire plein d’amis. Cela vous aidera à décompresser spécialement en période de partiels. L'association étudiante FFBDE permet de profiter de ces bons plans étudiants.

Compléter sa formation professionnelle est un avantage que certaines personnes oublient parfois. Certaines associations mènent des projets à long terme (sites web, etc.) qui permettent d’apporter une véritable valeur ajoutée à votre CV. Intégrer une confrérie d’étudiants peut être un véritable plus sur le plan professionnel.

Un autre avantage, non négligeable que nous pouvons noter est le prestige. Faire partie d’une association et se promener dans les couloirs de l’école avec le polo de la fraternité vous apporteront fierté et reconnaissance.

D’autre part, il convient de préciser que de nombreuses écoles supérieures encouragent leurs étudiants à entrer dans une association. Cela leur permet de s’intégrer plus facilement et d’avoir une vie sociale au sein de l’école.

Quels critères pour la choisir ?

Pour durer dans une association, il faut posséder des motivations claires et précises. Par exemple, si vous avez une passion  (danse, sport, gastronomie, etc.) ou que vous désirez vous investir dans un projet ou une cause, vous avez sans aucun doute des motivations durables et justifiées.

Afin de choisir au mieux celle qui vous correspond, essayez de parler avec des étudiants qui en font déjà partie. Ils vous donneront leur point de vue sur leur activité. Ils évoqueront avec vous les événements qu’ils organisent, etc. Cela vous permettra de voir si cette association est faite pour vous ou non. Plus important encore, vous pourrez juger si le courant passe bien avec les différents membres de la confrérie.

La semaine d’intégration en septembre est un moment clé pour choisir son association. Les événements qu’elles organisent tels les forums de présentation vous permettent de rentrer en contact avec elles.

N’oubliez pas toutefois que les associations font souvent passer des entretiens. Elles peuvent également vous refuser le droit d’être un membre. Par conséquent, préparez bien votre entretien et mettez toutes les chances de votre côté en vous rendant dans leurs locaux pour discuter, etc. Ces marques d’attention vous feront sans aucun doute marquer des points auprès du comité.

Si vous avez opté pour plusieurs associations et que certaines d’entre elles vous ont choisi, sachez que vous pouvez appartenir au nombre d’associations que vous désirez.

Cependant, il est préférable de se contenter d’un maximum de deux confréries. En effet, certaines d’entre elles demandent un grand investissement. Comptez parfois un temps de travail hebdomadaire de 10 à 30 heures. Cela vous évitera des problèmes dans vos études et votre investissement dans les différentes associations n’en sera que meilleur.

Entrer dans une confrérie étudiante présente des avantages indéniables. Votre vie sociale ainsi que professionnelle peuvent évoluer de manière très positive. Faites attention cependant à ne pas négliger vos études à cause d’un investissement trop important.

Cet article vous a-t-il été utile ? Déposez un avis
À LIRE AUSSI