Accueil > Actualités > Choisir la bonne formule en assurance auto ou moto

Choisir la bonne formule en assurance auto ou moto

Article rédigé le 16/09/2015 par Léa Collin | Législation

| Plus

Choisir la bonne formule en assurance auto ou moto. Avoir le permis, c’est bien. Une voiture ou une moto, c’est mieux. Reste encore à l’assurer.

Assurance parentale ou à son nom ?

Si vous êtes encore jeune conducteur, choisissez sans hésiter d’être assuré par le contrat de vos parents. Même si une surprime est possible mais pas systématique, elle sera de toutes façons bien moins élevée que la prime que vous aurez à payer pour un contrat autonome à votre nom. Si vous avez plus de 3 ans de permis, cela vaut la peine de faire le calcul mais rester assuré sur le contrat parental peut vous permettre de bénéficier de meilleures garanties à un tarif plus intéressant puisque vous bénéficierez de leur bonus. Attention toutefois à être mentionné au contrat comme conducteur désigné, avec votre nom en toutes lettres : de cette façon, vous pourrez justifier de vos années de conduite réelles qui pourront ainsi être comptabilisées pour le calcul de votre bonus au moment de souscrire un contrat à votre nom.

Assurance au tiers ou tous risques ?

Vous pouvez faire le choix d’assurer directement à votre nom votre véhicule, en restant chez le même assureur que vos parents afin de bénéficier d’avantages fidélité ou d’un parrainage, ou bien faire jouer la concurrence en profitant d’une offre spéciale pour étudiant chez un autre assureur.

Le prix de votre assurance dépendra alors de différents facteurs :

-        Votre coefficient bonus/malus : il est de 1 si vous n’avez jamais été assuré ni nommé à un contrat.

-        Le type de véhicule : plus la cylindrée de la moto ou la puissance de la voiture sera importante et plus l’assurance vous coûtera cher.

-      L ’année de mise en circulation : un véhicule de plus de 10 ans pourra bénéficier de conditions plus avantageuses qu’une voiture ou une moto récente,

-      Les prestations choisies : une assurance responsabilité civile dite « assurance au tiers » est a minima obligatoire et couvre les dommages corporels et matériels causés aux autres usagers de la route. L’assurance tous risques couvre tous les dommages même en cas d’accident responsable mais pourra se révéler surdimensionnée et trop chère si votre véhicule n’est pas de première jeunesse. Une simple assurance au tiers complétée d’une garantie vol est à privilégier si toutes vos économies y sont passer pour acheter votre véhicule car vous pourrez ainsi bénéficier d’un dédommagement en cas de vol. Attention dans ce cas à ne pas choisir un des modèles préférés des voleurs comme les smart ou les Twingo qui en faisant augmenter le risque, fait automatiquement grimper le montant de la prime.

Les garanties optionnelles

Si l’assurance des équipements du véhicule ou des biens personnels situés à l’intérieur n’est pas indispensable et peut rapidement renchérir la prime d’assurance, une option assistance et dépannage 0kms est peu onéreuse et vous sauvera la mise en cas de panne ou d’accident.

Souvent non comprise dans l’assurance auto ou moto, l’assurance du conducteur couvre les dommages corporels en cas d’accident responsable. Même si vous êtes à quelques euros près pour votre assurance véhicule, ne faites pas l’impasse sur cette garantie qui pourra vous être d’un grand secours. Vérifiez toutefois que vous n’en bénéficiez pas déjà : elle peut être intégrée dans une autre assurance, qu’il s’agisse de la mutuelle santé, de l’assurance habitation ou d’un contrat de prévoyance.

Pour en savoir plus :

Assurance auto obligatoire

 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés