Accueil > Actualités > Chambre chez l’habitant contre services

Chambre chez l’habitant contre services

Article rédigé le 18/04/2014 par | Chambres chez l'habitant

Si une chambre chez l’habitant reste une façon économique de se loger pour les étudiants, elle peut l’être encore plus en échange de quelques services rendus.

 

Un mode de logement qui a le vent en poupe

Etre fille ou garçon au pair était auparavant dévolu aux séjours linguistiques à l’étranger. Il est désormais fréquent de trouver de telles possibilités en France pour des étudiants français. En échange d’une chambre et des repas, il s’agit de s’occuper des enfants après l’école ou le mercredi, éventuellement de faire un peu de ménage ou de repassage. De la même façon s’est développé le logement intergénérationnel qui consiste pour l’étudiant à rendre de petits services à une personnes âgée comme faire ses courses, l’accompagner dans ses démarches administrative ou l’aider à cuisiner, en échange d’une chambre indépendante.

 

Un cadre nécessaire

La clé du succès de ce mode de logement est la formalisation des règles de fonctionnement. Pour cela, une convention ou un contrat doit être passé entre les parties. Il permet de fixer les règles de vie, de préciser les modalités de partage des parties communes, de définir les frais restant à la charge de l’étudiant, de lister les services attendus ou le nombre d’heures de présence souhaitées, de déterminer les responsabilités en cas d’accident et de préciser la durée de l’engagement réciproque, afin qu’aucun malentendu ni litige ne puisse s’installer. Le contrat peut prévoir une gratuité du logement moyennant 12 à 15h de travail hebdomadaire environ, sur la base du smic horaire. Au delà, une rémunération est due. Pour des services de moindre importance, il peut être demandé un petit loyer.

 

Des abus possibles

Si des sites sérieux spécialisés proposent des offres de logement contre services, d’autres sont moins regardants et diffusent des annonces plus tendancieuses voire très explicites dans lesquelles la mise à disposition de logement est conditionnée à des services en nature d’un genre un peu particulier. Parfois l’annonce est carrément trompeuse et l’étudiante dupée peut se retrouver dans un logement avec une seule pièce à vivre et un unique lit à partager avec le propriétaire des lieux. Pour éviter ce genre de déconvenues, il est possible de passer par une association, de privilégier le cercle relationnel ou, à défaut, de demander précisément la liste des services attendus ainsi que la description de la chambre mise à disposition avec photo à l’appui. Autant de précautions qui éviteront les mauvaises surprises.

 

Quelques sites proposant des chambres contre services :

http://www.lokaviz.fr (site officiel du CNOUS)

http://fr.chambrealouer.com/logement-contre-service

http://chacunsontoit.fr

http://logement-contre-services.annonceetudiant.com/

 

Quelques sites spécialisés dans le logement intergénérationnel :

http://www.ensemble2generations.fr/

http://www.logementintergeneration.org/pages/index.html

http://www.leparisolidaire.fr/wp/

Cet article vous a-t-il été utile ? Déposez un avis
À LIRE AUSSI