Accueil > Actualités > Bruges, la « Venise du nord »

Bruges, la « Venise du nord »

Article rédigé le 15/10/2018 par Louis Pelissier | Les meilleures villes étudiantes

Une ville marchande

Bruges est une ville depuis le 11ème siècle. Vers les années 1050, la sédimentation constante fermait l'importante sortie de la ville vers la mer. Heureusement, une tempête en 1134 a créé un canal de sortie naturel. Ce fait permit l’essor de Bruges en tant que ville marchande. Sous le patronage des comtes de Flandre, la ville flamande a grandi et s’est développée. L'entrée de la ville dans la Ligue hanséatique, une fédération commerciale de villes en Allemagne, en Scandinavie et aux Pays-Bas, n'a fait qu'apporter davantage d'avantages à une ville qui est devenue l'une des plus riches d'Europe.

Grâce à ses riches marchands, Bruges est devenue le centre économique européen le plus important, reliant la Baltique à la Méditerranée. La ville flamande a été le théâtre de la première bourse de valeurs au XVe siècle, confortant sa position de place-forte économique.

Le bras de mer qui avait permis le développement de la ville, le Zwin, a commencé à s’ensabler aux XVe et XVIe siècle, isolant de plus en plus la ville de Bruges de la mer. Cet éloignement des côtes a été fatal pour Bruges qui a vu sa voisine d’Anvers s’emparer peu à peu de la première position économique du continent.

Le déclin économique de Bruges a duré jusqu’au début du XXe siècle et la création du vaste port de Bruges-Zeebruges.
Ce rayonnement économique a permis également une floraison de monuments, d’architecture, de peintures réalisées par les peintres flamands primitifs.

Un patrimoine culturel important

Le centre historique de Bruges s'articule autour de la place principale de la ville, la Grote Markt ou la place principale. Dans cette zone centrale de la ville se trouvent les bâtiments historiques les plus importants entourés de canaux.

Ce centre a été déclaré site du patrimoine mondial par l'UNESCO en 2000.Bien qu'il ait été en grande partie reconstruit, ce centre urbain est l'une des plus grandes attractions européennes car il conserve les structures architecturales médiévales. Les monuments historiques les plus importants sont de deux types: civils et religieux.

Le Béguinage du Vignoble (Begijnhof Ten Wijngaerde en néerlandais) est situé au sud de Bruges. À l’origine, c’était un couvent pour les Béguines, des femmes qui vivaient ensemble pour mener une vie religieuse sans faire la profession. Le Béguinage est composé d'une église gothique et d'une trentaine de maisons blanchies à la chaux construites autour d'un jardin. De nos jours, les Béguines ne vivent pas dans le Béguinage, mais depuis 1927, il existe une communauté de couvents de bénédictins. Depuis lors, le béguinage a été transformé en monastère De Wijngaard, un couvent de religieuses bénédictines.

Un enseignement supérieur international

Le Collège d'Europe est un établissement universitaire de troisième cycle spécialisé dans la recherche et l'enseignement du droit, de l'économie et des sciences politiques.

Il a été fondé en 1949, constituant ainsi l’institution pionnière dédiée aux études européennes. Il accueille chaque année environ 400 étudiants de plus de 50 pays différents, qui sont généralement sélectionnés conjointement avec les ministères des Affaires étrangères dans le cadre d’un processus extrêmement concurrentiel.

L'Université des Nations Unies - Centre d'études comparatives sur l'intégration (UNU-CRIS pour anglais) est un institut de recherche et de formation de l'Université des Nations Unies (UNU). Installée à Bruges depuis 2001, l'UNU-CRIS est spécialisée dans l'étude comparative de l'intégration régionale, le suivi et l'évaluation de l'intégration régionale dans le monde et dans l'étude de l'interaction entre les organisations régionales et les institutions mondiales.

Son objectif est de créer une collection nouvelle et pertinente pour la prise de décision dans de nouvelles formes de gouvernement et de coopération, ainsi que de contribuer à la construction de capacités en matière d’intégration régionale, en particulier dans les pays en développement.

Bruges a connu différentes époques. Un apogée économique du XII au XIVe siècle puis un lent déclin jusqu’au XXe siècle. Cet essor économique a permis le développement artistique et architectural de la ville. De nos jours, les universités de la ville sont pour la plupart à vocation internationale.

Cet article vous a-t-il été utile? Déposer un avis
 
 
À lire aussi :

Liens sponsorisés