Accueil > Actualités > Brest, une ville où il fait bon étudier !

Brest, une ville où il fait bon étudier !

Article rédigé le 04/06/2017 par Anais Tanay | Les meilleures villes étudiantes

| Plus

Depuis plusieurs années, Brest se classe dans le top 20 du palmarès des villes étudiantes françaises (L’Étudiant) grâce à deux atouts majeurs : l’excellence de ses formations supérieures dédiées à la mer et aux télécommunications, et une situation du logement étudiant à Brest avantageuse, qu’on loue un appartement dans l’une des 6 résidences étudiantes à Brest ou dans le parc locatif traditionnel.

Les appartements deux fois moins chers qu’à Paris

Comme pour la majorité des communes de la Bretagne, le marché locatif à Brest se caractérise par des prix de location bas par rapport au reste de la France. À titre comparatif, le loyer moyen pour tous les types de logements confondus est de 437 € à Brest contre 947 € à Paris. Ce qui explique entre autres que 48.59 % des locations réalisées à Brest sont des appartements d’au moins deux pièces.

Grâce aux loyers abordables, il est en effet possible pour un étudiant de louer individuellement un appartement T2 (43 m² en moyenne), c’est-à-dire deux pièces principales en plus d’une cuisine, d’une douche et des WC, pour seulement 379 €. Les T3 (66 m² en moyenne) quant à eux, sont généralement pris en colocation. 538 € de loyer mensuel moyen à diviser en trois une cuisine, une salle d’eau avec WC incluse ou des toilettes séparées et pour trois chambres, c’est plus qu’une bonne affaire !

Les une-pièce représentent 35.88 % du marché

Les coûts de location « bon marché » se ressentent également sur les logements une-pièce qui représentent 35.88 % des locations conclues, avec un loyer moyen mensuel de 338 € pour les studios et les T1 confondus. La principale différence entre ces logements comportant tous deux une pièce principale et des sanitaires séparés, étant la configuration de la cuisine : dans un T1 celle-ci est cloisonnée tandis que dans un studio, elle fait partie intégrante de la pièce de vie.

Brest : une myriade de commodités et d’activités

Sites maritimes (plages, arsenal, route de la Corniche, quais des ports de plaisance), des monuments historiques, des musées (centre d’art Passerelle, Océanopolis…), les jeudis du port et le vallon du Stang-Alar d’une part, le réseau de transports Bibus (tramway, bus et téléphérique), les commerces, les installations sportives et le centre hospitalier d’autre part… Le chef-lieu d’arrondissement du département du Finistère promet une vie étudiante aussi pratique qu’enrichissante !

 
 
Liens sponsorisés