Accueil > Actualités > Bourses du CROUS : une augmentation de 4 % pour 2023

Bourses du CROUS : une augmentation de 4 % pour 2023

Article rédigé le 19/01/2023 par

En 2022, l’inflation a atteint 5,9 % et si l’INSEE prévoit un léger ralentissement à 5,5 % en 2023, la hausse des prix devrait continuer à peser sur le budget des étudiants. Augmentées de 4 % à l’été 2022, les bourses concernent 750 000 étudiants. Mais comment les bourses d’enseignement supérieur sont-elles attribuées ? Quel est le montant des bourses actuelles ? Référence de l’immobilier étudiant en France, Location-Étudiant fait le point sur le sujet.

Des bourses attribuées sur critères sociaux

Sans se substituer à l’obligation alimentaire des parents, une bourse d’enseignement supérieur peut être attribuée aux étudiants qui remplissent les critères d’éligibilité. Versée par le Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires (CROUS), cette prestation, qualifiée de bourse étudiante, est cumulable avec l’aide au mérite, l’aide spécifique ponctuelle et la bourse de service public. Le versement d’une bourse étudiante est conditionné à plusieurs critères sociaux :

  • L’âge : la première demande de bourse doit intervenir avant le 28e anniversaire (sauf exception prévue par la loi).
  • Être titulaire d’un bac français ou équivalent, ou admis en dispense en 1re année d’études supérieures.
  • Répondre aux conditions spécifiques de sa nationalité.
  • Disposer de revenus inférieurs au plafond défini par la loi.

Notons que les revenus pris en compte sont ceux indiqués par les parents de l’étudiant sur leur avis d’imposition. Ce montant de revenu est pondéré par un nombre de points de charges pour chaque échelon. Ces points de charges dépendent du nombre d’enfants à charge et de la distance entre le lieu d’étude et de la distance domicile-université. Vous l’avez compris, la vérification de l’éligibilité à la bourse et le calcul de son montant relèvent du cas par cas et s’avèrent assez complexes. Nous vous conseillons d’utiliser un simulateur en ligne pour faire le point sur cette question importante.

Plus 4 % en 2022

La loi du 16 août 2022 de finances rectificative pour 2022 a débloqué les crédits nécessaires à la revalorisation de 4 % des bourses étudiantes pour la rentrée universitaire à l’automne. Sans la compenser totalement, cette hausse des bourses universitaires avait été définie dans deux arrêtés parus au Journal officiel le 27 juillet 2022 au regard de l’inflation actuelle. Les étudiants concernés ont donc vu leur bourse augmenter de 42 € pour l’échelon 0bis à 229 € pour l’échelon 7.

Bon à savoir : Une aide exceptionnelle pour les étudiants les plus modestes

Face à l’inflation, le gouvernement a décidé d’attribuer une aide exceptionnelle de 100 € aux étudiants les plus modestes. Versée à compter du 15 septembre 2022, cette aide s’adresse aux étudiants boursiers, percevant des minima sociaux, bénéficiaires de l’Aide Personnalisée au Logement (APL). Le montant de cette aide exceptionnelle est majoré de 50 € par enfant à charge. Les bénéficiaires de la prime d’activité percevront eux 28 €, majorés de 14 € par enfant.

On notera que le Parlement a, le 17 décembre dernier, définitivement adopté le budget du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Ce budget 2023 progresse de 1,1 milliard d’euros par rapport à 2022.

Le montant des bourses 2023

Les bourses sont généralement distribuées sur 10 mois. Néanmoins, certains étudiants bénéficient du maintien de leur bourse pendant les vacances universitaires. Le tableau suivant tient compte de ces deux situations :

Montant de la bourse sur critères sociaux après la hausse de 4 %

Échelon

Sur 10 mois

Sur 12 mois

0bis

1 084 €

1 301 €

1

1 793 €

2 152 €

2

2 701 €

3 241 €

3

3 458 €

4 150 €

4

4 217 €

5 060 €

5

4 842 €

5 810 €

6

5 136 €

6 163 €

7

5 965 €

7 158 €

Boursiers ou non, l’inflation pose un vrai problème aux étudiants qui doivent financer leurs études et leur quotidien avec un petit budget. Premier poste de dépense, le logement étudiant doit être choisi avec soin : il doit conjuguer loyer raisonnable et proximité du lieu d’étude pour limiter les dépenses de transport. Une équation compliquée que vous aide à résoudre Location-Étudiant. Spécialistes de l’immobilier étudiant et présents dans toute la France, nous ne vous proposons pas moins de 850 000 logements référencés.

Cet article vous a-t-il été utile ? Déposez un avis
À LIRE AUSSI
manage cookies