Accueil > Actualités > Bologne, le cœur de l’Italie

Bologne, le cœur de l’Italie

Article rédigé le 12/11/2018 par | Les meilleures villes étudiantes

Les transports à Bologne

Actuellement, la ville et sa région métropolitaine sont le principal centre de communication en Italie (et non Milan ou Rome) par route et autoroute.

En effet, quatre autoroutes passent par Bologne: l’Autoroute du soleil depuis le nord (Milan), l’autoroute del Sol du sud (Naples-Rome-Florence), les autoroutes Venise-Padoue et l’autoroute Adriatique (Autostrada Adriatica) de Tarente (via Bari-Pescara-Ancona)).

La ville de Bologne est également un nœud ferroviaire important, avec plusieurs gares et arrêts. La gare principale est la gare centrale de Bologne, qui accueille 70 millions de passagers par an.

Le système de trolleybus de Bologne (en italien: Rete filoviaria di Bologna) fait partie du réseau de transports en commun de la ville. En service depuis 1991, le système actuel comprend quatre itinéraires urbains et d’autres itinéraires sont en construction. Les étudiants peuvent ainsi utiliser le réseau de trolleys afin de se rendre dans les différentes universités de la ville.

Bologne a déjà eu deux systèmes de trolleybus. Le premier a ouvert ses portes en 1940 et n'a duré que jusqu'en 1945. Le deuxième système précédent, plus étendu que l'actuel, a été ouvert en 1955 et a fermé en 1982. Au moment de son extension maximale dans les années 1960 et 1970, il disposait de six itinéraires au total.

Monuments historiques de Bologne

Parmi les visites les plus importantes à Bologne, il faut souligner la Pinacothèque nationale, avec une magnifique collection de chefs-d’œuvre artistiques de l’École de Bologne, de la Renaissance à la Contre-Réforme ainsi que l'église de Saint Stéphane.

De plus, ses 37 km de portiques dans la vieille ville (environ 50 km dans la ville), dont le portique de San Luca, le plus long du monde (3 500 m de long et 666 arches), sont parmi les attractions les plus admirés par les touristes du monde entier.

La Piazza Maggiore est la place principale de la ville et elle est flanquée de grands et nobles édifices.

San Petronio est l'une des plus grandes églises existantes. Sa construction a été projetée en 1390 par Antonio di Vincenzo. Elle a été édifiée à intervalles réguliers aux 15ème, 16ème et 17ème siècles.

La partie inférieure de sa façade est recouverte de marbre et la partie supérieure reste inachevée. Le magnifique portail central a été inauguré par Jacopo della Quercia en 1425 et modifié en partie au seizième siècle. Il est décoré de bas-reliefs intéressants. Les portails latéraux sont dus à plusieurs artistes du XVIe siècle.

Un enseignement universitaire au riche passé

Trouver un logement à Bologne est souvent l’un des problèmes les plus difficiles à résoudre pour les étudiants. La ville d’Emilie-Romagne constitue une ville relativement petite et l’une des plus grandes universités italiennes, avec une population estimée à 370 000 habitants, dont environ 80 000 étudiants. La plupart d’entre eux préfèrent vivre dans le centre historique. Il en résulte que la recherche est encore plus difficile.

La ville manque considérablement d'offres pour les étudiants et propose des prix relativement élevés. En effet, Bologne est l'une des villes les plus chères d'Italie en termes de loyer, elle n'est dépassée que par Milan et Rome.

Par conséquent, l’Université de Bologne met à la disposition des étudiants un nombre limité de places dans des résidences ou des appartements privés pouvant être réservés avant l’arrivée à Bologne.

L'Université de Bologne serait la plus ancienne université du monde occidental. Elle a été fondée en 1088 et compte parmi ses étudiants Dante Alighieri, Pétrarque, Thomas Becket, Erasmus et Nicolas Copernic. Elle fait partie des grandes universités européennes telles que celles d'Oxford, de Paris ou de Salamanque, créées sur la base de son exemple.

Officiellement appelée Alma mater studiorum, l'Université de Bologne est une institution pour tous les étudiants, gérée par l'État. Le mythe de l'universalité de la culture et du savoir est garanti par l'enseignement de toutes les disciplines: il existe 72 départements et 33 facultés (dont l'architecture, la médecine, l'ingénierie et, bien sûr, le droit).

C'est l’université la plus demandée en Italie par les étudiants Erasmus. Plus de 5 000 étudiants étrangers (6% du total) sont scolarisés en moyenne chaque année. Et c’est surtout la seule université italienne à se classer parmi les 200 meilleures au monde, selon le classement de Qs World University.

Actuellement, l'Université de Bologne compte plus de 100 000 étudiants dans ses 23 écoles, dans ses centres en Europe, situés en Italie dans les villes d'Imola, Ravenne, Forlì, Cesena et Rimini, ainsi que dans son centre d'outre-mer situé à Buenos Aires en Argentine.

Cet article vous a-t-il été utile ? Déposez un avis
À LIRE AUSSI