Accueil > Actualités > 8 conseils pour préparer votre oral

8 conseils pour préparer votre oral

Article rédigé le 19/01/2023 par

Pour beaucoup d’étudiants, l’oral d’un concours est une épreuve particulièrement stressante. Au-delà de la maîtrise des connaissances, la capacité à démontrer à l’oral cette dernière et à se montrer sous son meilleur jour requiert une préparation particulière. 1er site immobilier étudiant, Location-Étudiant vous accompagne bien au-delà de la recherche de votre logement. Nous vous livrons aujourd’hui 8 conseils pour préparer l’oral de votre concours.

1 - Maîtrisez votre sujet et adoptez les bonnes méthodes

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. » Nicolas Boileau-Despréaux vous incite à la révision. À l’oral ou à l’écrit, la base de la réussite d’un examen passe par la maîtrise du sujet abordé. N’attendez pas le dernier moment pour vous jeter sur vos livres et rédiger vos fiches. Anticipez votre examen à l’oral. Dès le début de vos études, adoptez un rythme équilibré entre révision et détente. Adaptez votre méthode de travail à vos caractéristiques personnelles : possédez-vous une mémoire auditive ou visuelle ? Êtes-vous plus concentré le matin ou le soir ? Si votre faculté ou école propose une préparation spécifique de l’oral, ne manquez pas de vous y inscrire. Cette préparation vous permettra de connaître ce que l’on exigera de vous et vous fournira les outils de la réussite.

2 - Consultez les annales des examens oraux de votre filière.

La forme d’un examen oral varie d’une université ou d’une grande école à l’autre. Le fond, lui aussi, peut différer. Certaines épreuves orales se concentrent sur la motivation du candidat, sur son projet professionnel, sur l’analyse de document ou l’exposé d’un sujet plus ou moins complexe. Dans tous les cas, il vous faut connaître parfaitement le déroulé de cet examen oral. Consultez les annales des examens oraux de votre filière. Ces sujets vous donneront une idée précise de ce qui vous attend. Ils pourront aussi servir de base à vos examens simulés.

3 - Apprenez à gérer votre stress

Pour nombre d’entre vous, l’épreuve orale est perçue comme la bête noire de votre concours. Une situation directement liée à votre capacité à gérer votre stress. L’idée d’avoir à vous présenter et à vous exprimer face à un jury vous angoisse profondément. Heureusement, des méthodes existent et elles ont fait leurs preuves :

  • Exercices de respiration contrôlée.
  • Positiver mentalement sur vos atouts.
  • Personnifier votre peur et lui parler pour la dominer.
  • Selon votre personnalité, miser en amont sur le yoga ou une activité sportive intense.

4 - Optimisez votre communication verbale et non verbale

Réussir une épreuve orale implique qualité d’élocution et bonne posture. Un savoir-faire parfaitement maîtrisé par tout comédien. Or, ces derniers enchaînent les répétitions jusqu’à la première. Pour améliorer votre élocution, prenez l’habitude de lire à haute voix, chaque soir, pendant quelques minutes. Vous trouverez sur internet de nombreuses vidéos vous proposant des exercices de diction : pratiquez-les sans modération. Le jour J, bannissez toute expression familière. Utilisez un langage professionnel qui témoigne de votre sérieux.

Face au jury, il vous faudra être droit, éviter de bouger sans cesse, regarder chaque membre qui le compose et être souriant. Cette communication non verbale se travaille seul face à un miroir ou avec un coach.

5 - Présentez-vous et parler de vous correctement

Le jury ne manquera pas de vous demander de vous présenter. Mieux, il cherchera à vous connaître un peu. Vous devez apprendre à vous présenter succinctement et à expliquer vos motivations. Vous devrez pouvoir passer sans difficulté de cette phase de présentation à l’exposé de votre sujet.

6 - Multipliez les simulations d’oral

Camarade, colocataire ou parent, tous les partenaires sont bons à prendre pour multiplier les simulations d’oral. Certes, selon les connaissances de votre ou vos interlocuteurs dans votre domaine d’étude, vous travaillerez davantage la forme que le fond. Peu importe. Ces simulations vont progressivement vous permettre d’améliorer votre aisance orale, votre posture et votre confiance en vous. Sachez tenir compte des remarques qui vous sont formulées pour améliorer votre prestation. À défaut de partenaire, n’hésitez pas à pratiquer l’exercice seul. À haute voix, face à un miroir, formulez les questions et les réponses. Comme un acteur, vous devez apprendre à convaincre et à séduire.

7 - Respectez les codes du savoir-être

Il s’avère probablement inutile de le rappeler, mais candidater à un examen, oral ou non, implique de se présenter à l’heure, avec un justificatif d’identité et dans une tenue correcte. Cette notion peut aujourd’hui paraître subjective, voire attentatoire, pour certains, à la liberté individuelle. Il n’en demeure pas moins que chaque université possède ses propres codes, notamment vestimentaires. Choisissez une tenue confortable, mais qui respecte la bienséance. De votre entrée à votre sortie de la salle d’examen, montrez-vous poli en toutes circonstances.

8 - Gérez votre temps

Tout examen implique une durée limitée. L’oral n’échappe pas à la règle. Vous devez pouvoir développer le sujet dans le temps imparti. Les simulations précédemment évoquées doivent toutes respecter ce dernier. Vous devez vous habituer à la durée de l’épreuve pour calibrer les différentes phases de l’exposé de votre sujet. Évitez impérativement de regarder votre montre ou la pendule : vous devez avoir en tête le timing de l’épreuve.

Exigeant sur le fond comme sur la forme, un examen oral requiert une préparation spécifique. Ces 8 conseils doivent vous permettre de mener cette préparation et de passer cette épreuve dans les meilleures conditions qui soient.

Cet article vous a-t-il été utile ? Déposez un avis
À LIRE AUSSI
manage cookies